LEXVOX cabinet d’avocats à Salon de provence

282 Bd Maréchal Foch, 13300 Salon-de-Provence

Avocat divorce à Salon de Provence

Si vous recherchez un avocat pour un divorce à Salon-de-Provence, nous allons vous donner nos conseils et astuces pour ne pas commettre d’erreur ou un accident juridique. Nous rencontrons chaque semaine trop de victime dans notre société de ces types démarches.

Vous envisagez de vous séparer et vous ne savez pas comment procéder ? Il convient avant tout de consulter un professionnel de la procédure de divorce : un avocat à Salon de Provence. En effet pousser la porte de votre avocat près de Lambesc est essentiel avant toute mise en oeuvre.

Seul un professionnel du droit de la famille pourra vous rassurer et vous conseiller utilement. En effet, si la séparation créé avant tout un traumatisme sentimental, il peut également avoir des conséquences sur votre vie familiale, patrimoniale et sociale qui nécessite les conseils d’un avocat spécialisé à Salon de Provence.

Notre cabinet dispose d’un département en droit de la famille qui gère de nombreuses activités juridiques en Provence par nos avocats associés. Nous maitrisons parfaitement ce type de litige.

Que cela soit Maître RAYBAUD ou maitre HUMBERT, votre avocat va vous préparer aussi bien dans un procés contentieux que pour un désaccouplement conventionnel. Notre principal activité : vous donnez un conseil qualifié et objectif à votre situation et vous faire bénéficier d’un service exemplaire.

Quels sont les craintes des personnes qui souhaitent divorcer à Salon de Provence ?

Les situations périlleuses en cas de séparation sont multiples et variées. Ainsi vous pouvez vous retrouver face à votre ex  qui conteste vos droits parentaux ou votre capacité financière à pouvoir élever vos progénitures.

Vous pouvez également avoir la crainte que votre ex conjoint s’empare du domicile conjugal et de l’ensemble de vos biens et meubles personnelles.

Il faut savoir qu’en cas de désaccord notamment sur votre enfant, il peut-être fondamental de pouvoir discuter en amont avec votre conjoint. Mais si le dialogue est difficile, il convient d’en discuter avec votre avocat qui adoptera la meilleure stratégie.

Comment mettre en oeuvre un divorce à Salon de Provence ?

Si vous envisager une procédure à l’amiable, qu’il soit au Tribunal ou bien devant notaire, il est très préférable que votre conjoint soit assisté par un avocat le plus rapidement possible.

En effet, les avocats vont très rapidement communiquer et prendre attache auprès de leurs cabinets respectifs et engager des discussions professionnelles en dehors de toute émotion qui pourraient « polluer » l’issue du dossier.

Ces discussions se font soient par emails, correspondances, par téléphone ou bien à l’occasion de rendez-vous commun avec les conjoints afin de leur permettre de dessiner un accord. Cet accord pourra faire l’objet d’une convention pour consentement mutuel.

D’ailleurs, ce dernier est sans aucun doute le moyen le plus rapide et le moins onéreux pour divorcer.

L’avocat adverse va également permettre à votre époux(se) d’être informé : c’est à dire aussi bien ses obligations que ce qu’il peut espérer devant un juge. Un avocat spécialisé calmera les ardeurs de son client si ses demandes sont déraisonnables ou illégales.

En effet, il n’est pas rare que les justiciables lorsqu’ils poussent la porte d’un bureau d’avocats pensent avoir  tel et tel droit ou pouvoir obtenir tel ou bien tel avantage. L’influence d’amis, de la famille ou bien de mauvaises lectures sur internet peuvent induire en erreur ces personnes.

Le rôle de l’avocat en droit de la famille est de rétablir le droit et rappeler la loi.

Ainsi nous vous informerons sur ce qui est envisageable ou pas, il pourra également vous informer sur la position du JAF et de la Cour d’Appel d’Aix en Provence près de Marseille.

Pour autant, ceci ne l’empêchera nullement de proposer une stratégie pour obtenir tel ou tel avantage, mais toujours dans la limite légale.

Vous comprendrez alors après avoir fait un point avec ce professionnel du droit qu’il convient parfois de revoir vos prétentions. Revoir vos prétentions ne veut pas dire y renoncer dans votre intérêt et celui de vos enfants.

Ainsi vous l’aurez bien compris, il est impératif que les parties soient représentées le plus rapidement possible par un avocat afin d’éviter des discussions inutiles et stériles.

Enfin, vous pouvez mettre en œuvre une action judiciaire sans pour autant que cela soit une action contentieuse.

Les  procédures disponibles n’impliquent pas la nécessité de faire état de grief à l’encontre de l’autre conjoint. La requête qui sera déposée permettra d’établir les prétentions des parties sans faire état des difficultés liées à la relation conjugale si nécessaire. A l’issu, le Juge aux affaires familiales rendra un jugement opposable aux parties.

A noter que désormais il n’existe plus d’audience de conciliation. En effet, l’audience de conciliation a été supprimée et remplacée par une audience relais permettant au magistrat de se prononcer sur les mesures provisoires. Ces mesures provisoires permettant de réglementer les modalités de la séparation dans l’attente du prononcé définitif en France.

Pourquoi mettre en oeuvre une procédure amiable ?

L’un des principales ses avantages est sans aucun doute son coût moins onéreux qu’un contentieux. La raison en est bien simple, en cas de relation conflictuelle, les parties multiplies les actions judiciaires et sollicitent énormément leurs avocats. Que cela soit les frais d’huissiers, de notaires ou bien d’avocat, la facture peut se révéler très importantes à la fin.

A titre d’exemple, en cas de litige, il convient de préparer une audience de conciliation, prendre des écritures. Si la partie adverse est de mauvaise foi, il conviendra de prendre des conclusions récapitulatives une ou deux fois. Votre avocat devra vous facturer ce temps précieux passé pour la défense de vos intérêts.

Si la partie adverse perd, il y a de fortes chances qu’elle fasse appel de la décision. Ceci va engendrer de nouveaux frais. Mais ce sera également le cas par la suite puisque dans un divorce devant le JAF, après avoir adressé une requête introductive d’instance et obtenu une ordonnance de non conciliation, il conviendra d’assigner au fond. Ce sont de nouvelles diligences et donc de nouveau frais. Alors imaginez que votre adversaire conteste encore le jugement… Ainsi divorcer amiablement est toujours moins cher qu’une contentieuse. Cela devrait vous inciter à faire des concessions dans l’intérêt de vos petits.

N’oubliez jamais qu’une séparation nécessite des  compromis, une volonté mutuelle de faire des efforts afin de résoudre au mieux la séparation notamment par rapport à leurs progénitures.

Parmi les points cruciaux, un juste partage des biens est un objectif impérieux.

1 – Le partage des biens avec votre avocat à Salon-de-Provence

L’une des principales angoisses est l’argent et les biens. En effet, on dit souvent que l’argent est le nerf de la guerre.

Vous vous dites aussi que lorsque vous êtes mariés, vous avez un ensemble de choses, de bien ou de biens personnels que vous avez mis à contribution dans le domicile conjugal et que vous souhaitez récupérer.

De la même manière, les prétentions qui reviennent le plus souvent sont  « c’est moi qui ai payé ça », « la facture est à mon non », « oui mais j’avais mis à l’époque ce meuble dans la maison, et puis nous l’avons remplacé, je veux le récupérer en intégralité »…

Pour autant le sort de ces biens  va dépendre non seulement de la qualification du bien mais également de votre régime matrimonial. En effet, votre avocat divorce à Salon-de-Provence vous fera la distinction entre les biens personnels et les biens acquis avant le mariage et ceux acquis après le mariage en effet, tous les biens acquis avant le mariage restent des biens personnels.

Vous devez pouvoir les récupérer en nature ou en valeur.

Tous les biens qui ont été acquis après le mariage leur sort dépendra de votre régime matrimonial. En effet, si vous êtes mariés sous le régime de la communauté, vous n’avez plus de biens propres. Ceci est très important. Vous ne pouvez pas récupérer l’intégralité des biens.

Votre avocat vous aidera à comprendre de quelle manière partager vos biens. Il s’agit d’une notion très importante qui parfois crée des crispations dans la rupture. Il ne faut pas que les conséquences matérielles troublent votre calme.

  • Vous devez vous détacher du matériel.
  • Vous ne retrouverez peut-être pas le confort idéal tout de suite sur le plan matériel et immobilier.
  • Vous devrez vous reloger.

Il s’agit malheureusement de l’étape à passer et que vous devez assumer. Toutefois, votre volonté de résoudre à amiablement ne doit pas supposer que vous devez tout laisser tomber Mathilde.

Il n’est pas question d’abandonner tous vos droits mais de les faire respecter tout en acceptant de faire certains compromis.

Pour ce faire, vous ne devez pas vous laisser impressionner par un conjoint ou une épouse qui vous dirait qu’il a plus de revenus que vous et que donc c’est à lui de récupérer l’intégralité des affaires.

Non, il faut avoir conscience qu’un divorce qualifié de conciliant suppose un partage et une égalité.

Si l’attitude de votre conjoint est hostile ou agressive quant à la répartition des biens il convient d’en discuter avec votre avocat à Salon-de-Provence afin que celui-ci puisse établir une liste contradictoire de bien à récupérer.

N’hésitez pas à vous faire accompagner lorsque vous souhaiterez récupérer vos biens personnels.

2 – La fixation des pensions alimentaires PA à Salon-de-Provence

L’un des aspects les plus fondamental dans une séparation est sans aucun doute l’aspect financier. En effet, vous êtes très inquiets sur la manière dont votre situation va évoluer et quelles seront vos atouts financiers.

Il ne faut pas perdre d’esprit qu’elle permet sa fixation. Leurs fixations peuvent être des correctifs très importants en matière de budget.

Comment fixer le montant de cette contribution ?

L’organisation du droit de visite et de la résidence de vos petits aura une incidence sur  l’établissement de cette dernière. Ce n’est pas une indemnisation mais une participation à l’éducation et l’entretien de vos petits.

En effet pour un droit de visite pour garde alternée, elle pourrait être inexistante ou bien considérablement réduite. En cas de garde exclusive, ce sera le contraire. La convention pourra  prévoir sont montant, qui n’est pas un prix que l’on négocie car elle doit être fixé en fonction des besoins mais également des ressources des parties.

Quoiqu’il en soit, vous devez effectivement pouvoir établir votre budget de bouche et notamment la contribution aux charges du ménage. Il ne faut pas être hésitant quant à la demande de contribution à l’entretien et l’éducation des petits.

Vous ne devez pas vous dire que votre divorce ne sera conciliant qu’à la condition que vous ne faites aucune demande financière. Cela n’a aucun rapport.

Votre procédure peut être totalement amiable. Quoiqu’il en soit, ce sont les dispositions du code civil qui prévoit et encadre les modalités.

Votre avocat sera en mesure de vous expliquer ces modalités en faisant référence si nécessaire, soit aux possibilités consacrés par le Code civil qui dépende des revenus et qui dépendent des besoins, ou bien à la jurisprudence du JAF.

Rien ne vous impose de refuser ou de renoncer purement et simplement à cette contribution. À tort, souvent les épouses, considèrent que leurs rapports avec leurs conjoints seront calmés et aplanis s’il n’y a aucune demande de contribution à l’entretien et l’éducation. Elle considère que la situation risque d’être répercutée sur vos petits et qu’elle doit donc réduire toute demande. Cela est faux.

La contribution alimentaire est consacrée aux enfants et parfois au conjoint afin de pouvoir faire face aux difficultés du quotidien.

Le but est de ne pas tout perdre dans le cadre du divorce et de se retrouver et des conditions de vie totalement inéquitable des lors que vous pouvez prétendre à une contribution voire même à prestation compensatoire.

La contribution aux charges du ménage ou la contribution à l’entretien et à l’éducation de vos petits est un des correctifs qui peut avoir des conséquences fondamentales. Vous devez faire attention à ce type de litige car il peut engendrer d’importantes conséquences dans votre relation future.

Si un des conjoints s’y opposent, l’avocat pourra lui expliquer que dans pareille situation la contribution alimentaire s’impose. En effet, ce que vous pourrez entendre sur les réseaux sociaux ou dans des conversations d’amis ne seront pas spécialement appliquer à votre situation et votre avocat vous dira exactement dans quelle manière fixer les montants et les partages de frais.

C’est pour cela que vous devrez élaborer avec précision votre budget et lister les charges.

  • Il est impératif de lister les crédits : crédit immobilier ou de consommation.
  • Il est impératif de lister les factures et le passif des factures.
  • Il faut également apporter un budget le plus proche possible de ce que coûte un enfant en termes de loisirs d’alimentation et de vêtures.

Ne vous laissez pas parasiter par les demandes financières et les menaces que l’autre fait de ne pas les payer.

Il ne faut pas oublier que c’est le juge qui tranchera en cas de désaccord. Le magistrat tranchera selon des critères précis et selon la jurisprudence applicable.

Vous ne devez pas avoir le sentiment que vous faites une demande injustifiée.

Gardez également à l’esprit que si le Tribunal prononce une PA dans le cadre d’une ordonnance judiciaire, vous aurez la possibilité de la faire exécuter.

Le conjoint qui ne veut pas s’y plier en prendra l’entière responsabilité. Il s’expose non seulement à une condamnation civile mais il s’expose également à une condamnation pénale pour abandon de famille. Votre avocat pourra vous expliquer l’intégralité de ces éléments.

Il pourra également vous expliquer de quelle manière il peut durcir le ton et engagé une plainte au pénal.

Bénéficier de l’application de l’autorité parentale

Les parents sont responsables du bien-être de leurs progénitures et à ce titre doivent respect leurs intérêts supérieurs.

Ils sont communément titulaire de l’autorité parentale et à ce titre partagé entre les parents. Il est important de bien veiller à stricte respect de l’autorité parentale, ce qui implique d’informer l’autre parent en cas de problème médicale, éducatif ou social.

Tous ces éléments devront être discutés et expliquer dès le départ par votre avocat divorce à Salon-de-Provence afin que vous puissiez connaître les principaux outils de la boîte à outils et qui permet de le réussir.

Ouverture de votre nouveau cabinet d’avocats LEXVOX à Salon de provence près de lambesc

Pourquoi prendre un avocat spécialisé en droit de la famille à Salon de Provence

Il vous évitera un accident judiciaire. En effet, c’est un processus compliqué qui peut être difficile à gérer par vous-même ou tout public non averti. Un avocat spécialiste en droit de la famille vous aidera à vous assurer que vous suivez les bonnes étapes et vous offrira des conseils et des orientations tout au long du processus. C’est également une activité singulière et à part entière.

Un avocat spécialiste du divorce est un professionnel spécialisé. Maître Cédrine RAYBAUD est avocat spécialisé en la matière au sein de notre cabinet Société d’Exercice Libéral à Responsabilité Limitée LEXVOX. C’est une professionnelle accomplie.

Elle est épaulée par maitre Patrice HUMBERT avocat associé et inscrit au barreau d’Aix en Provence et spécialisé en dommage corporel. Ils vous aideront à comprendre ce qui doit se passer pendant votre divorce, comme l’acte introductif d’instance prévoyant la demande de la garde, ou le partage des biens. Ils peuvent également vous aider avec des questions juridiques plus complexes, telles que la contribution au titre du devoir de secours ou l’estimation d’une prestation compensatoire.

Avocat divorce lambesc et Lançon de provence

Si l’aspect juridique est primordial dans ce type de procédure, l’aspect émotionnel est également important. De nombreuses personnes qui traversent ce processus ont besoin de conseils. Ils veulent savoir si la rupture n’est pas un accident, si elle peut avoir des conséquences sur leur travail, entrainer un litige avec son futur ex quelque soit le type de litige. Tout comme si elles sont victimes de violences ou d’un dommage corporel, elles souhaiteront bénéficier d’un accompagnement par un professionnel qualifié en droit pénal également. Aussi il est légitime de se demander comment faire pour se protéger et quelles sont les prochaines étapes.

Ne soyez pas comme ces personnes victimes de leur rupture qui n’ont pas pris conseil auprès d’un spécialiste compétent. Que vous soyez domicilié à la fare les oliviers, à lançon de provence ou à lambesc, renseignez vous avant de mettre une action. C’est votre travail et il aura d’importantes conséquences.

En effet nous disposons d’un cabinet d’avocat pour un divorce à Lambesc et près de Lançon de Provence sur Salon ou à la fare les oliviers.

Notre cabinet à Salon de Provence propose un service en droit familial, comprenant du droit immobilier, succession, indemnisation en cas de faute conjugale. Concerne une succession, vous noterez qu’il s’agit d’une activité parallèle aux affaires familiales  Nous intervenons pas en droit de l’ entreprise en droit des contrats. Nos activités sont exercés également sur Marseille en France et à port saint louis du rhone.

N’hésitez pas à consulter notre rubrique honoraires pour connaitre le prix. Au sein de la société LEXVOX, Maître HUMBERT et maitre RAYBAUD sont disponibles sur rendez vous next. N’hésitez pas à poster votre avis sur notre fiche de renseignement en ligne au public sur google. Nous pouvons également vous proposer des services en ligne.

Si vous souhaitez divorcer et mettre en oeuvre une procédure de divorce vous devez bénéficier des meilleurs conseils. Le cabinet de Maître Patrice HUMBERT avocat au Barreau d'Aix en provence et celui de Maître Cédrine RAYBAUD avocat spécialisé en droit de la famille, des personnes et du patrimoine inscrit au Barreau de Tarascon vous accueil sur Salon de Provence. Votre avocat à Lançon de Provence est à votre disposition pour une procédure en divorce par consentement mutuel. Bénéficiez de l'expérience et du savoir faire d'un avocat spécialisé en droit de la famille, des personnes et du patrimoine près de Pelissanne et Lambesc à Salon de Provence. Les avocats de notre cabinet en droit de la famille sont compétents et formés en matière de violence intra familiale.