Avocat divorce à Salon de Provence

Si vous recherchez un avocat pour un divorce à Salon-de-Provence, nous allons vous donner nos conseils et astuces pour ne pas commettre d’erreur.

Vous envisagez de vous séparer et vous ne savez pas comment procéder ? Il convient avant tout de consulter un professionnel de la procédure de divorce : un avocat à Salon de Provence. En effet pousser la porte de votre avocat expert divorce à Salon-de-Provence est essentiel avant de mettre en oeuvre une procédure.

Seul un professionnel du droit de la famille pourra vous rassurer sur vos droits et vous conseiller utilement. En effet, si le divorce créé avant tout un traumatisme sentimental, il peut également avoir des conséquences sur votre vie familiale, patrimoniale et sociale qui nécessite les conseils d’un avocat expert en divorce à Salon de Provence.

Ce dernier va vous préparer aussi bien dans le cadre d’une procédure contentieuse judiciaire de divorce que dans le cadre d’un divorce amiable judiciaire ou conventionnel.

Quels sont les craintes des personnes qui souhaitent divorcer à Salon de Provence ?

Les situations périlleuses en cas de divorce sont multiples et variées.

Ainsi vous pouvez vous retrouver face à votre ex époux  qui conteste vos droits parentaux ou votre capacité financière à pouvoir élever vos enfants.

Vous pouvez également avoir la crainte que votre ex conjoint s’empare du domicile conjugal et de l’ensemble de vos biens et affaires personnelles.

Il faut savoir qu’en cas de désaccord sur les droits notamment sur vos enfants, il peut-être fondamental de pouvoir discuter en amont avec votre conjoint. Mais si le dialogue est difficile, il convient d’en discuter avec votre avocat qui adoptera la meilleure stratégie.

Comment mettre en oeuvre un divorce amiable à Salon de Provence ?

Si vous envisager un divorce à l’amiable, qu’il soit judiciaire ou bien devant notaire, il est très préférable que votre conjoint soit assisté par un avocat le plus rapidement possible.

En effet, dans le cadre d’un divorce amiable à Salon-de-Provence les avocats vont très rapidement communiquer et prendre attache auprès de leurs cabinets respectifs et engager des discussions professionnelles en dehors de toute émotion qui pourraient « polluer » l’issue du dossier.

Ces discussions se font soient par emails, correspondances, par téléphone ou bien à l’occasion de rendez-vous commun avec les conjoints afin de leur permettre de dessiner un accord.

L’avocat adverse va également permettre à votre époux(se) d’être informé sur ses droits : c’est à dire aussi bien ses obligations que ce qu’il peut espérer de la procédure. Un avocat expert en divorce calmera les ardeurs de son client si ses demandes sont déraisonnables ou illégales.

En effet, il n’est pas rare que les justiciables lorsqu’ils poussent la porte d’un bureau d’avocats pensent avoir  tel et tel droit ou pouvoir obtenir tel ou bien tel avantage. L’influence d’amis, de la famille ou bien de mauvaises lectures sur internet peuvent induire en erreur ces personnes.

Le rôle de l’avocat en droit de la famille est de rétablir le droit et rappeler la loi.

Ainsi votre avocat expert en divorce amiable à Salon-de-Provence vous dira ce qui est envisageable ou pas, il pourra également vous informer sur la position du juges aux affaires familiale et de la Cour d’Appel d’Aix en Provence à votre cas d’espèce.

Pour autant, ceci ne l’empêchera nullement de proposer une stratégie pour obtenir tel ou tel avantage, mais toujours dans la limite légale.

Vous comprendrez alors après avoir fait un point avec ce professionnel du droit qu’il convient parfois de revoir vos prétentions. Revoir vos prétentions ne veut pas dire renoncer à vos droits et à ceux de vos enfants.

Ainsi vous l’aurez bien compris, il est impératif que les parties soient représentées le plus rapidement possible par un avocat afin d’éviter des discussions inutiles et stériles.

Pourquoi mettre en oeuvre un divorce amiable ?

L’un des principales avantages d’un divorce amiable est sans aucun doute son coût moins onéreux qu’un divorce contentieux. La raison en est bien simple, dans le cadre d’un divorce conflictuelle, les parties multiplies les procédures judiciaires et sollicitent énormément leurs avocats. Que cela soit les frais d’huissiers, de notaires ou bien d’avocat, la facture peut se révéler très importantes à la fin.

A titre d’exemple, dans le cadre d’un divorce judiciaire, il convient de préparer une audience de conciliation, prendre des écritures. Si la partie adverse est de mauvaise foi, il conviendra de prendre des conclusions récapitulatives une ou deux fois. Votre avocat devra vous facturer ce temps précieux passé pour la défense de vos intérêts.

Si la partie adverse perd, il y a de fortes chances qu’elle fasse appel de la décision. Ceci va engendrer de nouveaux frais. Mais ce sera également le cas par la suite puisque dans un divorce judiciaire, après avoir adressé une requête introductive d’instance et obtenu une ordonnance de non conciliation, il conviendra d’assigner au fond. Ce sont de nouvelles diligences et donc de nouveau frais. Alors imaginez que votre adversaire fasse encore appel du jugement de divorce…

Ainsi un divorce amiable est toujours moins cher qu’un divorce contentieux. Cela devrait vous inciter à faire des concessions dans l’intérêt de vos enfants.

N’oubliez jamais si vous vivez à Salon de Provence qu’un divorce amiable avec un avocat est avant tout une procédure nécessitant des  compromis, une volonté mutuelle de faire des efforts afin de résoudre au mieux la séparation notamment par rapport à leurs enfants.

Parmi les points cruciaux en cas de divorce, un juste partage des biens est un objectif impérieux.

1 – Le partage des biens amiables avec votre avocat à Salon-de-Provence

L’une des principales angoisses en matière de divorce est l’argent et les biens. En effet, on dit souvent que l’argent est le nerf de la guerre.

Vous vous dites aussi que lorsque vous êtes mariés, vous avez un ensemble de choses, de bien ou d’affaires personnelles que vous avez mis à contribution dans le domicile conjugal et que vous souhaitez récupérer.

De la même manière, les prétentions qui reviennent le plus souvent sont  « c’est moi qui ai payé ça », « la facture est à mon non », « oui mais j’avais mis à l’époque ce meuble dans la maison, et puis nous l’avons remplacé, je veux le récupérer en intégralité »…

Pour autant le sort de ces biens  va dépendre non seulement de la qualification du bien mais également de votre régime matrimonial. En effet, votre avocat divorce amiable à Salon-de-Provence vous fera la distinction entre les biens personnels et les biens acquis avant le mariage et ceux acquis après le mariage en effet, tous les biens acquis avant le mariage restent des biens personnels.

Vous devez pouvoir les récupérer en nature ou en valeur.

Tous les biens qui ont été acquis après le mariage leur sort dépendra de votre régime matrimonial. En effet, si vous êtes mariés sous le régime de la communauté, vous n’avez plus de biens propres. Ceci est très important. Vous ne pouvez pas récupérer l’intégralité des biens.

Votre avocat expert en divorce à Salon-de-Provence vous aidera à comprendre de quelle manière partager vos biens. Il s’agit d’une notion très importante qui parfois crée des crispations dans la séparation. Il ne faut pas que les conséquences matérielles troublent votre calme. En effet, cette anxiété que vous développez quant à récupérer vos affaires peut souvent cristalliser un certain nombre de problèmes qui après resserviront dans la séparation et avec vos enfants.

  • Vous devez vous détacher du matériel.
  • Vous devez comprendre que le divorce effectivement brouillera les cartes.
  • Vous ne retrouverez peut-être pas le confort idéal tout de suite sur le plan matériel.
  • Vous devrez vous reloger.

Il s’agit malheureusement de l’étape à passer et que vous devez assumer dans le cadre de votre divorce.

Toutefois, votre volonté de résoudre votre divorce à l’amiable ne doit pas supposer que vous devez tout laisser tomber.

Il n’est pas question d’abandonner tous vos droits mais de les faire respecter tout en acceptant de faire certains compromis.

Pour ce faire, vous ne devez pas vous laisser impressionner par un conjoint ou une épouse qui vous dirait qu’il a plus de revenus que vous et que donc c’est à lui de récupérer l’intégralité des affaires.

Non, il faut avoir conscience que le divorce amiable suppose un partage et une égalité.

Suppose que chacun soit rempli de ses droits.

Si l’attitude de votre conjoint est hostile ou agressive quant à la répartition des biens il convient d’en discuter avec votre avocat divorce amiable à Salon-de-Provence afin que celui-ci puisse établir une liste contradictoire de bien à récupérer.

N’hésitez pas à vous faire accompagner lorsque vous souhaiterez récupérer vos affaires personnelles.

2 – La fixation des pensions alimentaires amiables en cas de divorce à Salon-de-Provence

L’un des aspects les plus fondamental dans un divorce est sans aucun doute l’aspect financier. En effet, vous êtes très inquiets sur la manière dont votre situation va évoluer et quelles seront vos atouts financiers.

Il ne faut pas perdre d’esprit que le divorce permet la fixation de pension alimentaire pour les enfants ou pour les conjoints. Les fixations de pension alimentaire peuvent être des correctifs très importants en matière de budget.

Comment fixer le montant d’une pension alimentaire ?

Vous devez effectivement pouvoir établir votre budget alimentaire et notamment la contribution aux charges du ménage. Il ne faut pas être hésitant quant à la demande de pension alimentaire.

Vous ne devez pas vous dire que votre divorce ne sera amiable qu’à la condition que vous ne faites aucune demande financière.Cela n’a aucun rapport.

Votre divorce peut être totalement amiable avec la fixation de pension alimentaire. En effet, votre avocat près de Salon-de-Provence vous expliquera que les pensions alimentaires sont des droits consacrés par le Code civil qui dépende des revenus et qui dépendent des besoins.

Rien ne vous impose de refuser ou de renoncer purement et simplement à cette pension alimentaire. À tort, souvent les épouses, considèrent que leurs rapports avec leurs conjoints seront calmés et aplanis s’il n’y a aucune demande de pension alimentaire. Elle considère que la situation risque d’être répercutée sur les enfants et qu’elle doit donc réduire toute demande. Cela est faux.

La pension alimentaire est consacrée aux enfants et parfois au conjoint afin de pouvoir faire face aux difficultés du quotidien.

Le but est de ne pas tout perdre dans le cadre du divorce et de se retrouver et des conditions de vie totalement inéquitable des lors que vous pouvez prétendre à pension alimentaire voire même à prestation compensatoire.

La contribution aux charges du ménage ou la contribution à l’entretien et à l’éducation des enfants est un des correctifs qui peut avoir des conséquences fondamentales dans le cadre de votre séparation.

Si un des conjoints s’y opposent, l’avocat expert en divorce à Salon-de-Provence pourra lui expliquer que dans pareille situation la pension alimentaire s’impose. En effet, ce que vous pourrez entendre sur les réseaux sociaux ou dans des conversations d’amis ne seront pas spécialement appliquer à votre situation et votre avocat vous dira exactement dans quelle manière fixer les montants et les partages de frais.

C’est pour cela que vous devrez élaborer avec précision votre budget et lister les charges.

  • Il est impératif de lister les crédits.
  • Il est impératif de lister les factures et le passif des factures.
  • Il faut également apporter un budget le plus proche possible de ce que coûte un enfant en termes de loisirs d’alimentation et de vêtures.

Ne vous laissez pas parasiter par les demandes financières et les menaces que l’autre fait de ne pas les payer.

Il ne faut pas oublier que c’est le juge qui tranchera en cas de désaccord. Le juge tranchera selon des critères précis et selon la jurisprudence applicable.

Vous ne devez pas avoir le sentiment que vous faites une demande injustifiée.

Gardez également à l’esprit que si le juge prononce une pension alimentaire dans le cadre d’une ordonnance de séparation, vous aurez la possibilité de la faire exécuter.

Le conjoint qui ne veut pas s’y plier en prendra l’entière responsabilité. Il s’expose non seulement à une condamnation civile mais il s’expose également à une condamnation pénale pour abandon de famille. Votre avocat divorce amiable Salon-de-Provence pourra vous expliquer l’intégralité de ces éléments.

Il pourra également vous expliquer de quelle manière il peut durcir le ton et engagé une plainte pour abandon de famille.

Tous ces éléments devront être discutés et expliquer dès le départ par votre avocat divorce amiable à Salon-de-Provence afin que vous puissiez connaître les principaux outils de la boîte à outils et qui permet de réussir son divorce.