LEXDIVORCE®

Bien préparer son entretien avec son avocat pour divorcer

Autrement dit, comment bien préparer son divorce ?

Vous souhaitez divorcer et vous avez besoin de consulter un avocat afin de connaître vos droits ? Vous souhaitez mettre en œuvre une procédure de divorce devant le juge aux affaires familiales dans les meilleures conditions ?

En résumer, vous souhaitez préparer au mieux votre premier rendez vous avec votre avocat car vous avez peur d’oublier certains points ?

1er contact avec votre avocat pour votre divorce

Pour votre futur divorce que faire en premier ? Autrement dit, comment bien préparer son divorce ? Cela début dès le 1er rendez vous avec son avocat ? Dès lors, comment bien préparer cette 1ère entrevue avec son avocat ? Comment faire en sorte d’aborder toutes les thématiques du divorce judiciaire, devant un juge aux affaires familiales, ou un divorce amiable ? Comment ne pas passer à coté de cette opportunité de bénéficier de conseils d’un avocat en droit de la famille ?

Dire que le premier contact est souvent le plus important est un euphémisme : c’est la base de toute relation de confiance. Cet entretien au sein d’un cabinet d’avocat est à notre sens primordial. Car il répond à la question : comment bien préparer son divorce ?

Il est d’autant plus important lorsqu’il s’agit de confier à une tierce personne, en l’occurrence un avocat, la mise en œuvre d’une procédure de séparation ou de divorce car les conséquences sur votre vie familiale peuvent être considérables.

Confiance, sincérité et transparence : voilà les maître mots qui reviennent lorsque nous avons interrogé nos clients sur ce qu’ils attendaient de leur premier entretien avec leur avocat.

Nous allons vous donner nos meilleurs conseils pour savoir comment bien préparer cela afin que cet entretien soit le plus efficace et constructif possible. En bref, vous permettre de nouer une relation de confiance durable et sincère.

Voici les questions à poser à un avocat pour divorce. Du moins, voici les questions que nous poserions si nous divorcions et ainsi bien préparer un divorce.

Pour savoir comment bien réussir son divorce et préparer votre rendez vous votre avocat, vous devez respecter une méthodologie.

Muni d’un papier et d’un crayon, nous vous conseillons dans un 1er temps, et avant même de prendre rendez-vous, d’écrire toutes les questions qui vous viennent à l’esprit. Celles qui vous angoissent, ou dont vous cherchez une réponse.

A titre d’exemple, vous seriez légitime à vous poser les questions suivantes :

  • Quelle est la différence entre un divorce par consentement mutuel et un divorce judiciaire devant le juge aux affaires familiales ?
  • Quelle est la différence entre le juge pour enfant et le juge aux affaires familiales ?
  • Comment faire si c’est mon conjoint qui refuse de me donner le livret de famille ?
  • Est ce que vous privilégez le dialogue avec l’avocat de mon conjoint afin d’obtenir un accord commun ?
  • Est ce que je vais pouvoir garder la résidence ou le domicile familiale ? Quels sont les aspects juridiques relatifs à  la résidence ?
  • Qui doit entretenir notre maison d’habitation durant la procédure de divorce ?
  • Quel est le sort de notre bien immobilier une fois le divorce prononcer ? Et s’il s’agit d’un bien propre ?
  • Doit on vendre notre bien immobilier avant de divorcer ?
  • Quels sont les incidences fiscales du divorce ?
  • Qui va rédiger la convention de divorce ?
  • Quelle est l’incidence d’un contrat de mariage lors de la liquidation de la communauté ?
  • Comment est ce que vous évaluez la pension alimentaire ou la contribution aux charges communes ?
  • Comment l’autorité parentale est elle réglementé ?
  • Est ce que au titre de l’autorité parentale j’ai des droits spécifiques envers ou pour mes enfants ?
  • Est ce que je peux limiter l’autorité parentale de mon conjoint défaillant ?
  • Comment organiser le droit de visite et la résidence des enfants ?
  • Est ce que dans le cadre de l’organisation de la résidence des enfants la garde alternée est automatique ?
  • Mon conjoint est violent et s’occupe très mal des enfants, est ce que nous pourrions obtenir une enquête sociale ?
  • Qu’implique la mise en œuvre d’une enquête sociale ?
  • Je suis victime de violences conjugales, est ce que je peux bénéficier d’un divorce pour faute ?
  • Quels sont les conséquences d’un divorce pour faute ou aux torts ?
  • Quels sont les différentes formes de divorce ?
  • Est ce que mon conjoint peut m’empêcher de divorcer alors que nous sommes séparé depuis plus d’un an ? Autrement dit est que je peux divorcer pour altération du bien maritale ?
  • Dans le cadre d’un divorce judiciaire, est ce que je pourrai prendre connaissance de la requête en divorce avant qu’elle soit déposée ?
  • Comment est ce que j’aurai connaissance du jugement de divorce ?

La liste est très longue et surtout elle n’est pas exhaustive.

Notez que l’ensemble de ces questions trouvent leurs réponses dans notre site à la rubrique « actualité »

Quoiqu’il en soit, vous pouvez noter vos mots clefs sur cette feuille comme par exemple :  enfants, conjoint, maison, crédit, organisation des visites, pensions alimentaires, etc…

Une fois cette première étape faite, classez les sujets en fonctions de l’importantes qu’ils ont à vos yeux. Puis, noter vos questions.

Par exemple pour le mode de garde des enfants : Est-ce que ma situation me permet obtenir une garde alternée ? Comment s’organise-t-elle ? Est-ce qu’il y a des conditions particulières pour mettre en œuvre ce mode de garde ? Etc….

Notez également quels sont vos difficultés.

Celles actuelles avec votre conjoint ou bien celles d’ordre financier. Quelles sont vos peurs, ce qui vous angoisse à l’idée de mettre en œuvre une procédure de divorce.

Pour préparer son 1er entretien avec son avocat, écrivez les situations qui vous mettent en difficulté avec votre conjoint. Son ou ses attitudes néfastes à votre famille.

Vous l’aurez bien compris, la relation de confiance avec votre avocat nécessite que vous lui partagiez des informations exhaustives et sincères. Il n’y a rien de pire dans la gestion d’un dossier que lorsque l’avocat découvre des informations que son client lui a délibérément cachés. C’est à notre sens de cette manière que vous devez préparer un divorce.

Quelles sont les pièces pour préparer son 1er entretien avec son avocat ? Maintenant que vous avez une idée un peu plus claire de vos besoins, voyons quels sont les pièces nécessaires et dont vous devez vous munir pour votre premier entretien avec votre avocat.

Les actes d’état civil : livret de famille, contrat de mariage, acte de mariage, acte d’état civil de l’ensemble de votre famille (les époux et enfants)

Éléments justificatifs des ressources et du patrimoine : déclaration de revenus, trois dernières fiches de paie, allocations familiales, acte de propriété.

Ceux relatifs à vos charges : crédits immobiliers et à la consommations, quittance de loyer, taxe foncière, facture d’électricité, d’eau et de gaz, facture internet et téléphone, assurances et mutuelle.

Vous êtes près, vous pouvez prendre rendez-vous auprès de votre avocat pour mettre en œuvre votre procédure de divorce.

Une procédure de divorce est particulièrement émouvante et l’affect, quoiqu’on en dire, peut parfois prendre le dessus sur la raison. Peut-être que vous ne savez pas par où commencer. Nous vous proposons de vous guider.
Tout d’abord, il est important de s’informer sur ce qu’est un divorce et comment se déroulement des différentes procédures de divorce pour connaître celle qui est le plus adaptée.
Ainsi usuellement, après vous avoir posé des questions sur votre état civil et celui de votre famille ainsi que votre situation patrimoniale, votre avocat vous expliquera comment se déroule une procédure de divorce.

N’hésitez pas à lui demander en ce qui concerne la procédure de divorce :

  • Quelles sont les différentes procédures de divorce ?
  • Est ce qu’il faut priviléger des accords avec la partie adverse plutôt que de mettre en oeuvre une procédure contentieuse ?
  • Est ce que vous conseillez de faire un divorce par consentement mutuel plutôt que de saisir le juge aux affaires familiales ?
  • Quelles sont leurs avantages et inconvénients d’un divorce par consentement mutuel ?
  • Ainsi qu’elle est celle qui selon vous est la plus adaptée à votre situation ?
  • Quelles sont les différentes étapes de la procédure de divorce proposée
  • Quelle est la durée de cette procédure ?
  • Peut-on changer de procédure une fois qu’elle est lancée, ou y renoncer ?

En ce qui concerne vos enfants :

  • Qu’est ce que l’autorité parentale ? Qu’est ce qu’implique le respect de l’autorité parentale ? Est ce que je peux limiter l’autorité parentale de mon conjoint ? Quelles sont les conséquences en cas de retrait de l’autorité parentale pour mes enfants ?
  • Quelles sont les différentes modes de gardes ? Comment organiser le droit de visite ?
  • Quelles sont leurs avantages et inconvénients d’une résidence alternée ?
  • Est ce qu’il est préférable de saisir le juge aux affaires familiales en cas de désaccord sur l’autorité parentale et l’organisation du droit de visite ?
  • Est ce que la convention de divorce peut prévoir des dispositions particulières en matière de droit de visite (fête des mères et des pères, anniversaires)
  • Qu’elle est le mode de garde le plus adaptée au regard de mes souhaits et de l’intérêt de mes enfants ?
  • Ai-je droit à une pension alimentaire ? Comment est-elle évaluée ? Comment faire payer la pension alimentaire ? Est ce que la CAF peut m’aider au recouvrement de la pension alimentaire en cas d’impayé ?

Les questions relatives à votre patrimoine et aux conséquences du divorce :

  • Quelle aura pour conséquence le divorce sur mon patrimoine ? Comment est attribuée la résidence ? Ma maison peut elle être utilisé en alternance ? Peut on louer notre maison pendant le divorce ? Est ce que je peux vendre seul notre maison ?
  • Comment se réparti le patrimoine entre les époux ? Est-ce qu’on peut le faire devant un notaire ou devons-nous le demander à un juge ?
  • Qu’elles sont les conséquences fiscales sur mon patrimoine en cas de divorce ?
  • Qu’est-ce qu’une prestation compensatoire et est-ce que je peux en bénéficier ?
  • Est-ce que je peux garder mon nom marital après le divorce ?
  • Quelle sera le durée de la procédure aux affaires familiales ? Quel est le code qui s’applique ? Est ce que je dois connaitre les lois prévues par le code civile ?

L’argent et les honoraires ne doivent pas être tabou. Pour préparer son 1er entretien avec son avocat, vous devez dès votre premier entretien et avant son issue, aborder cette question.

Généralement, cette question est abordée par les avocats dans un souci de transparence et de clarté.

En tout au sein du cabinet LEXVOX, nous faisons systématiquement une évaluation des honoraires que nécessitera la procédure choisie par nos clients. Nous présentons un devis et une convention d’honoraire qui reprend la mission qui est confiée ainsi que les modalités de coût et de règlement des honoraires.

Voici les questions concernant les honoraires de votre avocat pour votre divorce

1. Quels seront le montant des honoraires en fonction de la procédure de divorce choisie et que comprend exactement ses honoraires ? Est ce que un divorce par consentement mutuel est moins cher qu’une procédure devant le juge aux affaires familiales ?
2. Est-ce qu’il existe des frais supplémentaires : huissiers, expert, avocat postulant, notaire…
3. Est-ce que mon assurance peut prendre en charge les frais ?
4. Est-ce que je peux bénéficier de l’aide juridictionnelle ?
5. Est-ce que vous pratiquez un honoraire forfaitaire, selon un tarif horaire, est ce que vous acceptez un honoraire au résultat calculé selon un pourcentage ?

Vous voilà paré pour votre premier entretien.
Très généralement et à l’issue de votre entretien avec votre avocat dans le cadre d’une procédure de divorce, votre esprit sera bien plus clair.
Comme nous avons l’habitude de le dire à nos clients : déposez ici vos valises de stress et d’angoisse, on s’occupe de votre procédure, partez sereinement.
Votre avocat vous informera des étapes les plus importantes de votre procédure (communication des dates d’audience, communication des pièces et des conclusions ainsi que celle de l’adversaire).
La relation de confiance est importante, alors en cas de doute sur un élément de la procédure ou une incompréhension, n’hésitez pas à solliciter un nouveau rendez-vous.

Quelles questions poser à un avocat en cas de divorce ?
Quelles questions Doit-on poser à son avocat au premier Rendez-vous ?
Comment faire en sorte qu’un divorce se passe bien ?
Comment se passe un entretien avec un avocat ?
Quelles questions poser à son avocat ?
Comment se passe un premier rdv chez un avocat pour un divorce ?
Quel est le prix d’une consultation chez un avocat ?
Comment traiter un avocat ?
Comment poser une question à un avocat gratuitement ?
Quels sont les signes d’une rupture définitive ?
Comment avoir le courage de divorcer ?
Comment avoir le courage de rompre ?
Quand payer les honoraires d’un avocat ?
Comment preparer un entretien en cabinet d’avocat ?
Quelles questions poser à un avocat en cas de séparation ?
Comment se préparer à une séparation ?
Comment se passe un RDV chez un avocat ?
Ou aller en cas de séparation ?
Comment se séparer de la personne qu’on aime ?
Qui doit quitter le domicile en cas de séparation concubinage ?
Comment ne pas se faire avoir lors d’un divorce ?
Qui doit quitter le domicile en cas de séparation ?
Quels sont les droits de la femme en cas de divorce ?

Etonnant non ? Nous aurions pu penser que les question ne concerneraient que les divorces, le droit, les affaires familiales ou bien le juge aux affaires. Pour autant force est de constater que tout justiciable se pose beaucoup de question sur sa situation, sur les conséquences sur son mariage, son conjoint ou bien sur le choix d’une procédure de divorce.

Vous l’aurez compris, en matière de séparation, un entretien avec un avocat que ce soit pour préparer un divorce par consentement mutuel, ou bien dans le cadre de la recherche de la meilleure organisation du droit de visite pour un enfant mineur, se préparer en amont.

En effet, les conséquences patrimoniales pour les futurs divorcés, ne serait-ce concernant l’attribution de la résidence dans le cadre du partage des biens, le choix de l’un des procédures de divorce, aura des effets bien différents.

Il en sera de même concernant le choix du cadre de divorce, qu’il soit pour faute ou amiable par convention de divorce et dans le cadre d’un divorce par consentement.

Les préoccupations les plus courantes sont relatives à la résidence des époux (celle habituelle des enfants), ou bien concernant la vente de la résidence principale et son choix.

Il conviendra également de prendre en considération si les époux disposent d’un contrat de mariage par séparation de bien ou non car les effets sur la dissolution de mariage seront différents. Ainsi et afin d’éviter un conflit, que ce soit un conflit parental ou bien conflit conjugal, il est important de bien anticiper cela avec votre avocat.

Les avis sur Google

Accepter de divorcer, de se séparer, nos conseils pour surmonter cette rupture

Les parents d’un enfant ont souvent le sentiment d’un échec lorsque vient la décision d’un divorce. Les époux, les couples, qu’ils soient composés d’un homme ou d’une femme ou bien des deux, sont bien souvent confrontés aux mêmes émotions.

Que cela soit la souffrance, la crise et même l’ histoire de l’union, peu importe les raisons ou le choix de la procédure de divorces. Peut importe que vous soyez mère ou père, vous êtes seul juge de votre avenir. Le tout étant de faire en sorte, en présence d’ enfants, d’impacter au moins dans leur avenir. Vous devez faire en sorte de controler au maximum l’ effet du divorce.

Personne ne peut juger à l’avance de la réaction du conjoint ou des enfants. Par contre, en tant que parent, vous connaissez votre enfant, et à ce titre vous devez prendre le soin de bien communiquer avec. Et si nécessaire faire appelle à un thérapeute.

Cette idée ne doit pas être écarter mais doit être prise en considération. En qualité de parent, vous disposez d’un jugement et d’une qualification reconnue car cela fait de nombreuses années que vous vous occupez de votre enfant ou vos enfants.

ENVOYER UN EMAIL

Nous ne manquerons pas de vous renseigner par email à divorce@lexvox-avocat.fr

RENCONTRONS-NOUS

Par ce qu’il s’agit de la meilleure manière pour communiquer
et obtenir des conseils avisés. Téléphone : 04 90 54 58 10

NOTRE PAGE FACEBOOK

Participer aux discussions sur les réseaux sociaux afin d’obtenir d’avantage de renseignement.

Nos conseils

Prenez le temps de bien réflechir
Consultez un avocat compétent en droit de la famille
Préparez votre dossier au préalable
Gardez à l’esprit qu’il faut toujours anticiper

Prendre contact