Avant divorce2020-05-12T11:24:16+02:00

SE PREPARER AU PROCESSUS DE DIVORCE

Avant divorce, la decision de divorcer

Vous venez de prendre la décision de divorcer. Mais, une fois la décision prise la suite paraît bien plus complexe.

De nombreux questionnements apparaissent qui font chaque jour hésité et se demander si la décision est définitive.

La prise de décision définitive et la réalisation font toujours peur.

La séparation est un chamboulement tant pour la famille, les parents que les beaux-parents que tous les amis.

La question majeure est :

Est-ce que j’ai pris la bonne décision ?

Vous devez ainsi être sur(e) de plusieurs points.

Il faut avoir réfléchi, de manière claire et sereine, à l’ensemble des conséquences.

Avant de divorcer, vous parcourez une introspection.

C’est ainsi que la feuille de route de la séparation peut se résumer en plusieurs affirmations :

  • Si vous êtes en présence de violence, la décision de divorcer est incontestable
  • Je ne suis pas heureux dans mon couple
  • Je n’ai plus de sentiments pour mon conjoint
  • Je n’ai pas peur de la solitude
  • J’ai fait des démarches de remise en question
  • Les raisons de ma séparation sont claires
  • Je dois être soutenu moralement
  • Je dois connaître les impacts financiers de ma séparation
  • Je vais devoir déménager
  • Je dois prévoir le mode de garde de mes enfants après la séparation
  • Accompagner mes enfants dans le cadre de la séparation

Si vous pensez remplir la totalité de ces circonstances ou bien la majorité, il est important d’aller prendre des renseignements juridiques auprès d’un avocat sur la suite à donner à la situation.

Par exemple, comment dire à vos enfants que vous divorcez

Prend la décision de divorcer nécessite de respecter tout un protocole et un cheminement bien précis. L’une des principales difficultés auxquelles sont exposés les couples qui souhaitent divorcer est lié aux effets que pourrait avoir la rupture sur leurs enfants.

Pour autant, si vous n’avez plus de sentiment avec votre conjoint et que votre mariage est définitivement consommé, rester dans une situation immobile n’est pas non plus une solution.

Visualisez l’opportunité et les avantages qu’implique le divorce pour vos enfants. Ces derniers seront bien plus heureux de constater que vous gérer bien la séparation avec votre conjoint. Plutôt que d’assister chaque jour à des actes de violences psychologiques, des mésententes ou des querelles incessantes.

Parallèlement à cela et une fois que vous êtes définitivement convaincu de la nécessité de divorcer, il va falloir leur annoncer.

Malheureusement, si il n’existe pas de solution miracle ou bien de moyen idéal pour annoncer votre décision aux enfants. Par contre, il est des erreurs à ne pas commettre afin de leur permettre accepter plus facilement le processus de séparation.

VOIR AUSSI POUR ALLER PLUS LOIN : COMMENT ANNONCER LA SEPARATION A VOS ENFANTS

Voici 3 recommandations dans cette période avant le divorce pour informer vos enfants

Annoncer votre décision avec votre conjoint

Faites cet effort, même si vous ne souhaité pas divorcer et que la décision vient de votre conjoint. En faisant front commun vous permettez à vos enfants d’accepter le procession de divorce.

Préparer votre message au préalable

Ce n’est pas le moment d’improviser. Chaque mot compte et à son importance. Vous devez en discuter avec votre époux(se) avant et vous mettre en accord sur le modalité de votre message.

Une recommandation : dites leurs bien que vous les aimez.

Par ailleurs, si vos enfants sentent que malgré la procédure de divorce, il y a du respect et un sentiment amicale entre leurs parents, ils vivront bien mieux la séparation.

Déculpabiliser les : ce n’est pas de leur faute si vous divorcez

Il est bien normal pour les enfants de croire qu’ils sont responsable de la séparation de leur parent. Vous devez immédiatement les convaincre du contraire. Prenez le temps nécessaire pour leur expliquer qu’ils n’y sont pour rien.

Ainsi, comme vous pouvez le constater la période avant la mise en oeuvre de la procédure de divorce est un moment délicat. Vous devez respecter un certain nombre de règle afin de vous permettre de divorcer sereinement.

Les avis sur Google

avocat divorce

Avocat en droit de la famille pour un divorce serein !

Accepter de se séparer et de se confronter au divorce : les conseils de votre avocate Maître RAYBAUD et de votre avocat Maître HUMBERT pour surmonter la rupture

Au cours d’un divorce, les parents qui conçoivent un ou plusieurs enfants durant leur union ont souvent ce terrible sentiment d’échec. Ceci survient lors de la résolution irrémédiable de se séparer et de surcroit, la décision de demander le divorce. Les couples en instance de rupture sont bien souvent confrontés aux mêmes émotions. Qu’il s’agisse de la femme ou de l’homme marié. Et ce, peu importe les raisons qui sont à l’origine de la scission du couple et qui engage à terme la procédure de divorce. Les avis divergent fréquemment sur les cause de la rupture. Mais dans les affaires de divorce de type mutuel ou de type contentieux, seul compte l’intérêt de l’enfant. Que ce soit pour la cour de Nîmes comme pour la cour d’appel (en cas de conflits) de n’importe quelle ville de France, un magistrat statut toujours en faveur du bien-être de l’enfant.

Vous avez certes le droit de décider de la dissolution de votre communauté de vie. Mais vous avez également le devoir de préserver tout enfant de cette rupture. Père ou mère, il est d’avis de tout magistrat et avocat que nul ne devrait se soustraire aux obligations qu’imposent les conséquences du divorce. Aucun parent ne peut véritablement anticiper la réaction de l’autre ou celle de son enfant ! C’est pourquoi, chaque conseil de Maître RAYBAUD et de son associé contribue à vous aider dans la gestion de votre divorce. Tel le rôle d’un médiateur, un avocat spécialiste en droit du divorce permet à l’unité familiale de pouvoir communiquer sereinement.

Profitez du pouvoir de persuasion d’un avocat spécialiste en divorce pour une procédure de type amiable en France !

Maître Cédrine RAYBAUD est votre professionnel en droit de la famille de référence sur la région Occitanie, dans le Gard à Nîmes et sur la région Provence, dans les Bouches-du-Rhône à Arles. Cet avocat de grande renommée intercède dans votre dossier avec une ferveur inégalée ! A l’écoute de ses clients, ce professionnel du droit familial est altruiste, souriante et éloquente. Elle dispose de toutes les qualités personnelles d’un avocat qui excelle dans son domaine. Mais c’est un avocat qui possède aussi tous les atouts professionnels nécessaire à cette profession. Elle est idéale car elle mène ses procédures d’une main de fer face à un ex-conjoint de type belliqueux, vindicatif ou narcissique. En d’autres termes, ce prestigieux avocat fait preuve d’une éloquence et d’une vivacité d’esprit remarquable quand il s’agit de déjouer les malversations de la partie adverse.

De plus, elle est d’une nature pondérée. Maître RAYBAUD tout comme son associé Maître HUMBERT, est une avocate en divorce au travail assidu et au comportement réfléchi. Ce sont des avocats en droit familial qui n’ont pas leur pareil pour apaiser les relations conflictuelles. Ces conflits que peuvent engendrer par exemple le regard de droit de garde de l’enfant ou les contrats de mariage lorsque s’annonce la liquidation du patrimoine. C’est avec une détermination imparable et une stratégie acquise au fil de son expérience que l’avocat Maître RAYBAUD vous représente devant les cours de Justice compétentes. Si vous pensez ne pas avoir les moyens financiers d’engager une procédure de divorce, n’hésitez pas à faire appel à nous (en ligne ou par téléphone) ! On vous reçoit à notre cabinet juridique pour tout public situé en Provence ou en Occitanie. Vous pourrez obtenir le conseil de votre choix concernant la prise en charge de l’aide juridictionnelle ou tout autre info…

Actualités

Lire nos actualités concernant le divorce.

Nos conseils

Prenez le temps de bien réflechir
Consultez un avocat compétent en droit de la famille
Préparez votre dossier au préalable
Gardez à l’esprit qu’il faut toujours anticiper

Prendre contact