LEXDIVORCE®

Comment annoncer le divorce à ses enfants

Comment annoncer son divorce à ses enfants ? Les adultes le savent parfaitement, toute séparation ou bien divorce est une expérience difficile qui peut être traumatisante aussi bien pour eux que pour leurs enfants.
Si on sait que la parole permet de libérer énormément d’émotions et qu’elle permet également de se reconstruire, cette parole peut être également blessante.
Ainsi il est important de privilégier aussi bien la forme sur le fond lorsque vous allez annoncer à vos enfants votre souhait de divorcer.
Que cette annonce risque d’être grave dans l’esprit de vos enfants. Et combien donc de la préparer avec la plus grande sérénité et la plus grande application possible.
Nous allons vous présenter de la manière la plus simple et la plus efficace possible, me conseille pour annoncez à vos enfants votre volonté de vous séparer et de mettre un terme à votre mariage

Faut-il annoncer le divorce à vos enfants tout seul ou bien avec votre conjoint ?

On pourrait être tenté de vouloir annoncer cette décision tout seul et à cette occasion de présenter la situation de la manière la plus avantageuse possible pour soi.

C’est très mauvaise idée qui pourrait avoir des conséquences fâcheuses, surtout si vous souhaitez privilégier un divorce par consentement mutuel.

Il faut impérativement associer votre conjoint à cette annonce et ce en présence de tous les enfants.
Ceci permettra d’avoir une présentation la plus neutre possible mais également et surtout, d’offrir une image dans la séparation.

En effet les enfants doivent être convaincu qu’il s’agit d’une décision commune car ceci vous permettra d’éviter d’importantes déconvenues lorsque vous serez en conflit avec eux par la suite et qu’ils essayeront exploiter les discordantes dans leur éducation offerte par vous-même et votre ex conjoint.

Ainsi vous devez vous présenter uni lorsque vous annoncerez à vos enfants votre divorce.

De la même manière, vous ne devez pas l’annoncer à un des enfants avant les autres. Ce serait lui faire porter un lourd fardeau inutile. En effet, ceci pourrait contraindre votre ainé à garder un faux secret. Aussi, vous devez l’annoncer en même temps et à l’ensemble des enfants.

Voici les 5 conseils pour annoncer votre divorce à vos enfants

Si vous gardez bien à l’esprit que cette annonce peut être traumatisante pour vos enfants, alors vous ferez en sorte de choisir le moment le plus approprié pour pouvoir les informer.

Par exemple à l’issue d’un repas vous pourriez aborder cette discussion puisque vos enfants seront assis dans un lieu neutre et dans le cadre d’une situation non solennelle permettant de privilégier les échanges.

Bien entendu, évitez de les informer avant les fêtes de Noël, un anniversaire ou bien à l’occasion d’un voyage.

De la même manière si vos enfants doivent passer des examens scolaires, il faut éviter de rajouter du stresse à une période délicate et stressante.

Annoncer une séparation, n’est pas un acte neutre et sans conséquence pour vos enfants.

Il est conseillé d’annoncer cette décision quelques semaines avant de quitter son conjoint et que la séparation soit véritablement effective.

Ceci permettra à vos enfants non seulement de pouvoir aborder de nouveau ce sujet en présence des deux parents mais également de leur laissant un temps raisonnable pour comprendre de quelle manière vous allez-vous organiser. Ceci sera bien moins traumatisant pour eux.

Les questions, qu’ils vous poseront, seront sans doute tournées sur leur nouvelle organisation :
Où vont-ils dormir ?
Verrons t ils toujours leurs amis ?
Comment s’organisera le droit de visite : une semaine chez papa, et une chez maman, ou bien uniquement les week end, etc…

Vous devez leur expliquer simplement mais de la manière la plus honnête possible. Privilégier la présentation des avantages plutôt que ce qu’ils vont perdre.

Ainsi, il est primordial d’avoir, au préalable discuter des conséquences à court terme de la séparation avec votre conjoint.

Inutile de rentrer dans les détails de la nouvelle organisation avec vos enfants mais soyez suffisamment rassurant pour les accompagner dans cette projection qu’ils font.

D’ailleurs, si vous avez la possibilité de les associés pour leur faire visiter leur nouvelle chambre ou lieu de vie, faites-le.

Cela pourrait paraître évident mais c’est tellement important. A l’occasion de cette annonce, vous devez impérativement leur exprimer votre amour et leur expliquer ce cette séparation n’aura aucune conséquence sur votre relation avec eux.

Utilisez des mots simples mais sincère. Dites leurs que vous les aimez et qu’ils peuvent toujours aimer leur parent.

Vous devez leur expliquer qu’ils ne sont pas à l’origine de la décision et qu’ils n’ont aucune responsabilité de cela.

Enfin, rappelez-leur que même divorcé, vous formez toujours une famille mais que désormais l’organisation sera différente.

Ne leur faites pas partager vos doutes ou bien les détails sordides de votre séparation. Vous devez avant tout les protéger sans pour autant leur mentir.

N’utilisez pas vos enfants comme des thérapeutes. Vous ne devez pas épancher vos sentiments ou leurs exprimez vos peurs ainsi que votre détresse. Ceci pourrait accentuer leur angoisse lié à la rupture.

Il est important de privilégier l’écoute sur ce qui les angoisses dans cette séparation.
Vous n’aurez pas l’occasion de faire une seconde annonce alors vous devez faire en sorte que vos enfants puisses exprimer l’ensemble de leurs sentiments.

De la même manière et selon leur maturité, demandez-leur ce qu’ils souhaitent, qu’elles seront ou sont leurs besoins.

Ceci sera une première étape importante dans la mise en œuvre de la meilleure organisation possible pour le droit de visite.

Vous pouvez également leur demander d’écrire ce qu’ils désirent et pourquoi ils veulent cela. Ceci leur permettra de réfléchir à tête reposée et de se projeter, puis de vous permettre d’en reparler avec plus de sérénité.

Ceci vous permettra également d’évaluer si vos enfants ont besoin de rencontrer une ou plusieurs fois un pédopsychiatre. En effet, cette solution pourrait être adapté à leur besoin et ce professionnel pourrait également vous donner de précieux conseils pour gérer la séparation.

Éviter le conflit de loyauté : ils n’ont pas à choisir entre leur papa et leur maman.

En fonction de leur âge, qu’ils soient fille ou fils, enfant unique ou d’une fratrie, les réactions seront différentes.

Un adolescent pourrait réagir violemment et prendre parti pour un des parents. Désamorcer cela, chacun doit avoir et garder sa place. Ce n’est pas à l’enfant de prendre la place de l’autre parent, ni d’attribuer les bons ou les mauvais points aux parents.

De la même manière, votre enfant ne doit pas se sentir coupable de la séparation, tout comme il ne droit pas dire qui est fautif ou non.

Il doit être écouté, vous devez dialoguer mais en aucun cas lui faire croire qu’il doit assumer une quelconque responsabilité dans la séparation.

ENVOYER UN EMAIL

Nous ne manquerons pas de vous renseigner par email à divorce@lexvox-avocat.fr

RENCONTRONS-NOUS

Par ce qu’il s’agit de la meilleure manière pour communiquer
et obtenir des conseils avisés.
Téléphone : 04 90 54 58 10

NOTRE PAGE FACEBOOK

Participer aux discussions sur les réseaux sociaux afin d’obtenir d’avantage de renseignement.

Les avis sur Google

Nos conseils

Prenez le temps de bien réflechir
Consultez un avocat compétent en droit de la famille
Préparez votre dossier au préalable
Gardez à l’esprit qu’il faut toujours anticiper

Prendre contact