10 clefs pour réussir son divorce par consentement mutuel 

Voici les 10 clefs pour réussir votre divorce par consentement mutuel

Comment réussir son divorce par consentement mutuel ?

On peut être en échec dans son couple et mettre toutes les chances de son côté pour réussir son divorce. En effet, comme toute chose, avec un peu d’organisation et de méthodologie, vous serez en mesure d’anticiper les étapes de votre séparation. En ayant une vision globale et en suivant nos conseils, vous allez être en mesure de réussir pour toute votre famille.

Nous vous donnons nos 10 conseils pour faire de votre séparation une réussite.

1. Se poser et faire le point sur ce que l’on veut

Pour réussir son divorce ou sa séparation, il est primordial de savoir ce que vous voulez ou bien ce que vous attendez de cette procédure.

Posez vous, prenez un papier et un stylo et faites le point sur votre situation à la fois personnelle, financière et familiale.

Faites un tableau de vos charges et vos ressources. Récupérer l’ensemble des éléments justificatifs. Scannez les documents et enregistrez les sur le cloud : drive ou dropbox.

Si vous avez des enfants, notez ce que vous souhaiteriez comme droit de visite ainsi que le montant de la pension alimentaire dont vous auriez besoin.

Enfin, notez sur cette feuille ce que vous souhaitez de cette procédure : vous protéger de votre ex-conjoint, vivre une nouvelle vie avec un autre compagnon, changer de région, etc…

C’est une des clefs pour réussir son divorce par consentement mutuel.

2. Pour réussir son divorce, privilégier le dialogue avec votre conjoint

Il est primordial de privilégier l’écoute et le dialogue afin de vous laisser une chance pour obtenir un divorce amiable. Le dialogue dans le couple est très important surtout si vous avez décidé de mettre fin à votre relation.

Cette écoute doit se faire dans la bienveillance et le respect mutuel. Elle n’est pas facile, surtout lorsque le couple est en crise et par conséquent en conflit, de dialoguer. Pour autant, si chacun se sent écouté et compris, vous allez construire votre futur l’un sans l’autre. Ceci est d’autant plus important si vous avez des enfants.

On peut gâcher et rater son mariage mais on doit réussi son divorce et sa séparation.

En étant dans l’empathie, on peut ainsi débloquer simplement et plus facilement des situations bloquantes sans devoir passer par un juge ou un avocat.

Voici une autre astuce pour réussir son divorce par consentement mutuel.

3. Respecter l’intérêt des enfants et réussir son divorce

Vous ne devez jamais oublier qu’un divorce engendre nécessairement pour votre enfant du stress. Tout comme le fait que cette séparation et la nouvelle réorganisation familiale va lui générer un fort retentissement sur le plan psychologique. Aussi, ce serait une grave erreur de négliger le dialogue et l’écoute de votre enfant.

De la même manière, vous ne devez pas utiliser vos enfants pour vous venger ou nuire à votre ex compagnon. Les enfants vont rapidement ressentir un conflit de loyauté et ils auront les plus grandes difficultés à s’adapter à la nouvelle organisation qu’implique la séparation. De la même manière, ils pourraient s’isoler et se renfermer.

Vous devez être attentif à leur comportement l’école : est ce qu’ils ont une chute dans leur résultats scolaires, ont-ils des difficultés de concentration, se bagarrent ils. Ceci sont autant de révélateur d’un stress ou d’une mauvaise adaptation au changement.

Si vous êtes confrontés à ce type de difficulté, il est conseillé de faire consulter à un pédopsychiatre et de privilégier l’écoute et l’empathie avec vos enfants.

4. Consulter rapidement un avocat en divorce

Tout d’abord, il est primordial de consulter le bon praticien. Si vous souhaitez connaitre les critères pour bien choisir votre avocat, consultez notre article.

Ne prenez pas l’avocat de votre entreprise ou celui qui s’est occupé de votre licenciement s’il n’a pas d’expérience en matière de droit de la famille. On ne s’improvise pas avocat en divorce. Il faut de solides connaissance en la matière et une expérience reconnue pour aborder une séparation et les conséquences qu’elle va engendrer sur la famille. De la même manière, il est important d’avoir un professionnel à l’écoute avec qui vous allez pouvoir, en toute confiance, vous confier et discuter en toute sérénité. Si le courant ne passe pas, changer d’avocat.

Cette démarche doit être faite très rapidement car plus vite vous serez conseillé par un avocat, plus vite vous prendrez les bonnes décisions pour protéger vos intérêts et celle de votre famille.

Préparer vos questions avant d’aller voir votre avocat afin de ne pas oublier les points qui vous préoccupe le plus. Pas contre, si vous n’avez pas les idées claires et ne savez pas par où commencer, n’ayez crainte. Votre avocat est un professionnel du divorce et sa méthodologie vous permettra d’aborder l’ensemble des conséquences que le divorce impliquera sur vous et votre famille.

Questionnez votre avocat sur les conséquences qu’aura la rupture sur votre patrimoine et vos finances. C’est un point important et déterminant sur le choix de la procédure de divorce car chacune a ses avantages et inconvénients. Les interrogations d’ordre fiscal ou bien celles relatives à la prestation compensatoire ne doivent pas être négligées.

Ne négligez également pas les questions relatives aux enfants : droit de garde et de visite et la pension alimentaire. Cela vous permettra de réussir son divorce par consentement mutuel.

Enfin, abordez la question des honoraires dès le 1er rendez vous. Exigez un devis et la signature d’une convention de divorce. Il ne faut pas que votre avocat devienne votre adversaire si vous n’avez pas discuter de manière transparente et exhaustive sur ce point.

5. Rassembler et sauvegarder l’ensemble des documents

Dès la décision prise, vous devez constituer un dossier le plus rapidement possible.

Il est conseillé de créer une nouvelle boite email, par exemple sur gmail afin de bénéficier d’une possibilité de stockage de vos documents avec drive, et ainsi disposer de nouveau code de messagerie. Cette démarche est à la fois symbolique (nouvelles coordonnées, nouveau départ) mais surtout elle vous permettra d’éviter que votre ex compagnon consulte vos messages, dont ceux que votre avocat vous adressera.

Vous devez également rassembler l’ensemble des éléments justificatifs de vos ressources : bulletin de salaire, attestation CAF, avis d’imposition sur le revenus, relevé d’indemnités journalières si vous êtes en arrêt maladie.

De la même manière, vous devez regrouper l’ensemble des vos factures et justificatifs de dépenses fixent (quittances de loyer, assurances, mutuelle, téléphone, internet, crédit en cours).

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il est important de scanner votre acte de propriété ainsi que les documents relatifs au crédit y attaché.

6. Vouloir se remettre de la séparation et se recentrer sur soi

La seule personne qui peut vous aider pendant la procédure de divorce c’est vous. Prenez le contrôle de votre vie et essayez de vous concentrer uniquement sur votre propre vie.

Faites de la méditation. La méditation permet de maîtriser d’avantage ses émotions. A moyen terme, cela permet de se recentrer sur les causes des problèmes et non plus uniquement les conséquences. En mettant en œuvre une pratique de la méditation 5 à 10 minutes par jour, de préférence au levé ou au couché, vous allez prendre un temps qualitatif pour vous. Des études ressentes démontrent que la méditation permet de réduire le stress. Une pratique quotidienne vous permettra d’observer les solutions à chacune des difficultés que votre séparation ou divorce engendre. En prenant du recul, on le donne la chance de comprendre d’avantage les raisons de la rupture et d’anticiper sur sa nouvelle vie présente et future, ce qui n’est pas négligeable.

Écouter de la musique peut vous aider dans certaines situations difficiles. La musique peut faire des merveilles pour que vous gardiez calme. La musique peut aussi améliorer votre humeur.

7. Sortez et rencontrez de nouvelles personnes

Sortez et prenez l’air, ne restez pas dans l’obscurité et laissez entrer le soleil.

Vous pouvez également faire des choses nouvelles qui vous aideront à vous évader, comme lire, écouter de la musique, etc. Choisissez tout ce qui peut vous aider à vous évader et ne pas penser au divorce.

Au lieu de rester devant l’écran de votre ordinateur ou smartphone, coupez les écrans et faite des choses simples ou essayez de nouveau loisir plus apaisants en groupe ou accompagné.

Apprendre quelque chose de nouveau comme l’artisanat, la pâtisserie, le jardinage, la peinture ou tout autre passe-temps peut vous remonter le moral. Vous n’êtes pas obligé d’être parfait. Essayez d’occuper votre esprit avec de nouveaux loisirs. De plus, n’oubliez pas d’essayer de nouvelles choses et de vous améliorer.

8. Reprenez une activité pour réussir son divorce

Vous pourriez vous dire : quel est le rapport entre réussir son divorce et le sport ?

Lorsque l’on perd pied et que l’on « tourne en rond » après une séparation, le sport est un bon moyen pour se changer les idées et améliorer son mental.

Faire de l’exercice vous aidera à améliorer votre humeur et renforcer sa confiance de soi.Chaque entraînement vous aidera à redynamiser votre corps et votre esprit.

C’est l’occasion également de rencontrer de nouvelles personnes et de définir de nouveaux objectifs. La pratique sportive va vous permettre de modifier votre état d’esprit et d’évacuer le stress généré par votre séparation.

Le sport peut aussi vous aider à aimer travailler et à surmonter la fatigue lié au changement de vie.

Et oui, mieux vous serez et plus vous serez en mesure de réussir son divorce par consentement mutuel.

9. Ne négligez pas votre santé

Si vous êtes malade, en dépression, vous aurez les plus grandes difficultés à surmonter la séparation. Prenez rendez vous auprès de votre médecin et faites un bilan. De la même manière, ne négligez pas les problèmes dentaires car cela peut être une source importante de difficulté.

Dans le cadre d’une séparation, il peut être difficile de dormir, cependant, dormir pendant 7 à 8 heures fera des merveilles pour votre corps et votre esprit. Vous pouvez également méditer pour vous aider à vous endormir. Ne laissez pas votre divorce ou votre séparation dominer vos pensées. Essayez de rester positif.

En cas de difficulté, il est conseillé d’être accompagné par un psychologue ou bien un psychiatre. De la même manière, votre avocat est un profession qui saura vous entendre et vous apporter une écoute bienveillante.

Négliger cet aspect est une grave erreur qui pourrait avoir des conséquences négatives sur votre divorce par la suite.

10. Bien s’entourer et garder la foi

Lors d’un divorce, il est facile de se laisser enfermer dans un cercle vicieux et d’oublier ses proches.
Prenez une tasse de café avec votre vieil ami. Occupez votre temps avec votre famille, mais assurez-vous que les personnes avec qui vous passez du temps exercent une bonne influence. Apportez de la positivité et de la tranquillité d’esprit à votre vie par le biais d’activités telles que méditer, prier, etc. Ayez confiance que les choses vont s’arranger pour le mieux.

Voici nos 10 conseils pour réussir votre divorce par consentement mutuel

A propos de l’auteur…

Cédrine RAYBAUD

Maître Cédrine RAYBAUD est avocat inscrite au Barreau de Tarascon et membre du Conseil de l’Ordre des Avocats. Depuis plus de 10 ans elle consacre son métier au service des familles aussi bien dans le cadre de ses fonctions d’Avocats, qu’en sa qualité de Présidente d’une association d’aide aux familles.

Avocat militant et engagé dans le droit de la famille, Me RAYBAUD intervient chaque semaine devant les magistrats chargés du droit de la famille aussi bien devant le Tribunal Judiciaire de Nîmes que de Tarascon.

Consciente de l’importance des choix sur le devenir des familles, elle met un point d’honneur à prendre le temps nécessaire pour écouter ses clients et les conseiller au mieux.

Les avis sur Google

ENVOYER UN EMAIL

Nous ne manquerons pas de vous renseigner par email à divorce@lexvox-avocat.fr

RENCONTRONS-NOUS

Par ce qu’il s’agit de la meilleure manière pour communiquer
et obtenir des conseils avisés.

NOTRE PAGE FACEBOOK

Participer aux discussions sur les réseaux sociaux afin d’obtenir d’avantage de renseignement.