10 clefs pour réussir son divorce à l’amiable par consentement mutuel 

Voici les 10 clefs pour bien divorcer par consentement mutuel

Comment organiser de la meilleure manière possible son projet de divorce par consentement mutuel avec un avocat divorce ? Autrement dit, comment réussir son divorce amiable ?

Il peut arriver à tout le monde de se retrouver en situation d’échec dans son couple mais rien n’empêche de faire en sorte de mettre toutes les chances de son côté pour réussir facilement son divorce amiable ! Il est même possible de lancer une procédure et d’obtenir un acte de divorce dans un délai rapide grâce à la convention de divorce sans passer devant le Juge.

En effet, pour arriver à bien divorcer, comme nous l’expliquons d’ailleurs à chaque client qui nous consulte au cabinet, avec un peu d’organisation et de méthodologie, vous serez en mesure d’anticiper les étapes de votre rupture et les effets du divorce.

Réussir son divorce par consentement mutuel

En principe, le divorce par consentement mutuel (ou convention de divorce entre avocats sans Juge) est une méthode qui porte bien souvent ses fruits ! Les effets comprennent entre autres la pension alimentaire, la prestation compensatoire ou encore le droit de visite de votre enfant.

En ayant une vision globale et en suivant les conseils d’un cabinet d’avocats, vous allez être en mesure de mettre en place une convention de divorce. Cette dernière se réalise par étape avec un avocat divorce qui rédige la convention et un notaire qui l’enregistre et délivre l’acte de divorce aprés signature des deux parties. Cette convention de divorce évite de se présenter devant le Tribunal Judiciaire de Nîmes ou de Marseille et a pour but de rendre la dissolution du mariage équitable entre les époux (notamment pour la liquidation du patrimoine).

Pour un projet de divorce par consentement mutuel accompli, contactez Maître RAYBAUD à Nîmes dans le Gard ou à Arles dans les Bouches-du-Rhône. De la même manière si vous habitez en Provence HUMBERT avocat à Aix et Salon de Provence pourra vous recevoir dans les Bouches du Rhône !

Nous oeuvrons au maximum pour vous proposer des tarifs honoraires abordables pour chaque client avec une prise en charge réactive du dossier et une procédure traitée dans le meilleur délai possible.

Consultez dès à présent, l’ensemble des informations en ligne liées aux procédures de divorces sur la rubrique ACTUALITES DIVORCE. 

Vous allez pouvoir préserver chaque enfant que vous avez eu en commun au cours de votre mariage. Vous serez également en mesure de participer au succès de votre divorce amiable (les affaires de divorce par consentement mutuel entre conjoints).

Aussi, si vous vous posez beaucoup de questions, cet article en ligne vous permettra d’y voir plus clair grâce aux informations pertinentes d’avocats spécialisés en divorce dans le Gard et les Bouches-du-Rhône.

Que cela soit sur le type de divorce (amiable ou contentieux), l’incidence du régime matrimonial, votre avocat en droit familial est là pour vous aider.

De la même manière, vous devez être en mesure de savoir qu’est ce qu’une garde alternée ? Quel sera le sort de votre domicile conjugal ? Ou bien encore les incidences de vos choix sur le droit de visite et d’hébergement.

Maître RAYBAUD, avocat spécialisé en divorce (avec un cabinet à Nîmes en droit de la famille dans le Gard et à un cabinet d’avocats à Arles en Provence) et Maître HUMBERT, avocat en divorce (avec un cabinet d’avocats à Aix-en-Provence, Salon de Provence et Marignane) vous apportent plus d’informations sur comment bien divorcer sans recourir au Juge.

Pour y parvenir, les avocats LEXVOX vous communiquent 10 conseils pour faire de votre projet de divorce une réussite !

1. Se poser et faire le point sur ce que l’on veut durant sa procédure de divorce

Pour réussir parfaitement une fin de communauté de vie entre époux, il est primordial de savoir ce que vous voulez ou bien ce que vous attendez de la procédure de divorce par consentement mutuel. Prenez le temps de vous recueillir et de réflechir afin de faire le point sur l’état de la situation personnelle, financière, professionnelle et familiale (mais aussi sur l’état de la situation de l’autre époux). Vous pouvez tout à fait établir un tableau de charges et de ressources qui va vous aider à récupérer l’ensemble des éléments justificatifs. Scannez les documents et enregistrez les sur le cloud : drive ou dropbox.

Si vous avez des enfants au cours de cette union, notez ce que vous souhaitez mettre en place comme droit de visite ainsi que le montant de la pension alimentaire dont vous aurez besoin. Puis, notez sur cette feuille les clauses que vous souhaitez intégrer dans la procédure de divorce sans Tribunal (vous protéger de votre époux et futur ex-conjoint, vous installer avec un autre compagnon, favoriser les échanges en ligne entre les époux, changer de région, écourter au maximum le délai de la procédure, respecter l’attribution des biens et des affaires de chaque époux, avoir le choix sur le droit de visite de l’enfant, etc…)

C’est la première étape pour mettre en oeuvre la meilleure procédure de divorce (ainsi que les effets du divorce) par consentement mutuel avocat divorce et notaire !

2. Pour réussir son divorce amiable, privilégier le dialogue avec votre époux et conjoint

Il est primordial de privilégier l’écoute et le dialogue afin de vous laisser une chance pour obtenir un divorce amiable sans devoir passer le Tribunal. Le dialogue dans le couple est très important, surtout si vous avez décidé de mettre fin à votre relation. Il faut absolument éviter l’absence de communication qui est essentielle pour les époux qui souhaitent divorcer. Cette écoute doit se faire dans la bienveillance et le respect mutuel. Elle n’est pas facile, surtout lorsque le couple est en crise et par conséquent en conflit. Pour autant, si chaque époux se sent écouté et compris, il est plus facile de construire votre futur l’un sans l’autre. Ceci est d’autant plus important si vous avez des enfants.

On peut gâcher et rater son mariage mais on doit réussir sa rupture ! Vous devez trouver les moyens pour instaurer un dialogue avec votre époux. Ceci est très important également en tant que parent. En effet, ce statut doit être consolidé grace à la communication car après le divorce vous garderez toujours un lien en raison de l’exercice conjoint de l’autorité parentale. Aussi, si le statut de conjoint évolue, ce ne doit pas être le cas de celui des parents. En étant dans l’empathie, on peut ainsi débloquer simplement et plus facilement des situations conflictuelles sans devoir passer par le JAF (Juge aux Affaires Familliales).

Voici une autre astuce pour votre divorce par consentement mutuel !

3. Respecter l’intérêt des enfants au cours de la procédure de divorce par consentement mutuel

Vous ne devez jamais oublier qu’une procédure de divorce engendre nécessairement du stress pour sur votre enfant. Tout comme le fait que le divorce en lui-même et la nouvelle réorganisation familiale va générer un fort retentissement sur le plan psychologique. Aussi, ce serait une grave erreur de faire l’impasse sur le dialogue et l’écoute avec ce dernier. De la même manière, vous ne devez pas utiliser vos enfants pour vous venger ou nuire à votre ex-époux. Ils vont rapidement ressentir un conflit de loyauté et ils auront les plus grandes difficultés à s’adapter au processus du divorce. Ces derniers risquent de s’isoler et de se renfermer sur eux.

De même que vous devez rester attentif quant à leurs agissements à l’école. Il est de votre devoir de parent de vous préoccuper quotidiennement de leurs résultats scolaires, comme de leurs difficultés de concentration ou troubles du comportement. Ce sont autant d’éléments révélateurs d’un stress ou d’une mauvaise adaptation au changement. Si vous êtes confrontés à cela, il est recommandé de solliciter une consultation auprès d’un pédopsychiatre afin de privilégier l’écoute et l’empathie avec vos enfants.

4. Consulter rapidement un avocat expérimenté et spécialisé en procédure de divorce amiable avec notaire

Tout d’abord, il est primordial de consulter le bon professionnel du droit qui correspond à vos besoins et à vos attentes. Si vous souhaitez connaitre les critères pour bien choisir votre avocat, consultez notre article.

Bien entendu, ne prenez pas l’avocat de votre entreprise ou celui qui s’est occupé de votre licenciement, si celui-ci n’a aucune expérience en matière du droit familial. On ne s’improvise pas avocat en divorce ! Il faut de solides connaissances et une expérience incontestée. Il est crucial de confier votre procédure de divorce à un avocat près de Marseille qui saura être à votre écoute. Les échanges avec votre avocat en divorce doivent être fluides et spontanés. C’est un professionnel en qui vous avez besoin de placer toute votre confiance et avec qui vous allez pouvoir discuter de votre divorce en toute sérénité. Si vous sentez que le courant ne passe pas auprès d’un avocat, changez-en !

Cette formalité doit être faite très rapidement ! L’objectif étant de protéger vos intérêts et ceux de votre famille au plus tôt. Préparez vos questions avant d’aller voir votre avocat divorce en Provence afin de ne pas oublier les points qui vous préoccupent le plus. Pas contre, si vous n’avez pas les idées claires et ne savez pas par où commencer, pas de panique ! Un avocat en droit de la famille est un professionnel du divorce qui est là pour vous guider à travers les différentes démarches. La méthodologie de votre avocat divorce vous permet d’aborder l’ensemble des conséquences que le divorce implique sur vous et votre entourage direct.

Justement, questionnez votre avocat sur les conséquences qu’aura la rupture sur votre patrimoine et vos finances. C’est un point important et déterminant sur le choix de la procédure de divorce car chacune dispose de ses avantages et de ses inconvénients. Les interrogations d’ordre fiscales ou bien celles relatives à la prestation compensatoire ne doivent pas être négligées. Abordez aussi les questions ayant trait aux enfants : droit de garde et de visite ainsi que la pension alimentaire. Cela permet de réussir la procédure de séparation par consentement mutuel (divorce amiable par notaire avec signature des deux parties) sans l’intervention d’un Juge (JAF).

Enfin, abordez la question des honoraires dès le premier rendez-vous avec votre avocat divorce ! Exigez un devis pour la signature d’une convention de divorce sans Juge. Il ne faut pas que votre avocat en divorce devienne votre adversaire si vous n’avez pas au préalable discuter de manière transparente sur ce point. Bien que la convention de divorce contribue à régler les conséquences de la séparation, elle exige l’accord de votre époux. En cas de désaccord entre les époux, votre avocat en divorce rédigera une assignation pour saisir le JAF c’est-à-dire le Juge aux Affaires Familliales.

Il existe plusieurs types de divorce. Des divorces judiciaires au titre de la séparation et la rupture du lien matrimonial, aux divorces pour faute en cas de violences ou d’adultère. Il est conseillé de tout faire pour éviter de rentrer dans une procédure de divorce contentieux. Malheureusement dans certaines situations, il convient de faire respecter les droits et les intérêts des enfants, en cas de désaccord sur la résidence par exemple. Ce type de divorces contentieux nécessite une audience, qui pourrait être évitée dans le cadre d’une divorce par consentement mutuel.

5. Rassembler et sauvegarder l’ensemble des documents

Dès la votre décision d’entamer une procédure de divorce, vous devez procéder à la constitution d’un dossier au plus vite auprès d’un avocat spécialisé en divorce. D’emblée, il reste préconisé de créer une nouvelle boite email, par exemple sur gmail afin de bénéficier d’une possibilité de stockage de vos documents avec drive. Mais aussi pour disposer d’un nouvel accès par code à votre messagerie. Cette démarche est à la fois symbolique (nouvelles coordonnées = nouveau départ) mais surtout elle permet d’éviter que les ex-conjoints consultent les messages de l’autre époux. En effet, il n’est pas rare que les conjoints s’espionnent lors d’une séparation ou qu’ils cherchent à consulter les échanges avec l’avocat en divorce.

Vous devez également rassembler l’ensemble des éléments justificatifs de vos ressources. Il s’agit de bulletins de salaire, d’attestations CAF, d’avis d’imposition sur le revenus, de relevé d’indemnités journalières dans le cas où vous vous retrouvez en arrêt maladie. Vous devez également regrouper l’ensemble des vos factures et justificatifs de dépenses fixes (quittances de loyer, assurances, mutuelle, téléphone, internet, crédit en cours, etc.). Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il est important de scanner votre acte de propriété ainsi que les documents relatifs au crédit qui y attaché. Les documents relatifs à votre patrimoine sont capitals lorsqu’il s’agira de procéder à la liquidation du patrimoine entre époux.

6. Avoir la volonté de se remettre de la séparation et se recentrer sur soi pendant le divorce sans Juge

La seule personne concrètement en mesure de vous aider pendant la procédure de divorce, c’est vous-même. Reprenez le contrôle et essayez de vous concentrer uniquement sur votre propre vie. Faites de la méditation par exemple. La méditation ainsi que le Pilate permet de maîtriser davantage ses émotions. A moyen terme, cela permet de se recentrer sur les causes de ses problèmes et non ce qui en résulte.

En mettant en œuvre une pratique de la méditation d’une durée de 5 à 10 minutes par jour, de préférence au reveil ou au coucher, vous allez optimiser votre état d’esprit. Des études récentes démontrent que la méditation permet de limiter les comportements anxieux. En prenant du recul, on se donne la chance d’accepter le divorce tout en s’ouvrant à l’avenir.

7. Sortez et rencontrez de nouvelles personnes

Tout d’abord, prenez l’air ! Le soleil est réputé rendre les gens de bonne humeur et leur redonner de l’espoir. Vous pouvez vous adonner à de nouvelles expériences. Evadez-vous ! Sortez de la routine ! Faites des activités qui vous aident à oublier la souffrance liée à la procédure de divorce ! Vous pouvez aussi bien faire de nouvelles rencontres en ligne (en toute modération) afin de vous constituer un cercle social avec un entourage qui vous soutient durant cette épreuve. En revanche, n’abusez pas des écrans (ordinateur, smartphone, TV…) !

Le but est de vous aérer la tête. Multipliez les loisirs ! Abandonnez-vous à la peinture, la lecture, le jardinage, le bricolage, la pâtisserie, etc. Ecouter de la musique est également positif. A condition que vous ne ressassiez pas les chansons que vous écoutiez autrefois en couple, ce qui serait alors d’une inutilité absolue dans votre quête de reconstruction ! Un morceau de Debussy de temps à autre est idéal pour se détendre et canaliser des émotions trop fortes à gérer.

8. Reprenez une activité pour réussir son divorce par consentement mutuel

Pendant un divorce, peu d’époux sont tentés de se mettre au sport. C’est un tort ! Se séparer implique bien souvent des changements d’humeur. Bien souvent, certains époux broient du noir. Après une séparation, pratiquer un sport ou une activité physique est le meilleur moyen de se changer les idées et d’améliorer sa condition psychique.

Faire de l’exercice permet de renforcer sa confiance de soi. Vous pouvez solliciter un coach sportif qui vous aidera à redynamiser votre corps et à vivifier votre esprit. C’est également la perspective pour vous de rencontrer de nouvelles personnes et de définir de nouveaux objectifs tout en évacuant l’état d’anxiété généré par le divorce.

9. Ne négligez pas votre santé à cause de votre divorce

Si vous êtes malade, que vous sentez entrer en dépression, en vous aurez les plus grandes difficultés à surmonter la dissolution de votre couple. En principe, pendant une procédure de divorce, (tant bien il s’agisse d’un divorce amiable sans Juge), il est indispensable de prendre rendez-vous auprès de son médecin et de faire un bilan sur sa santé physique et mentale. Dans le cadre d’un divorce, il peut s’avérer difficile de trouver le sommeil. Cependant, dormir suffisemment (entre 7 et 8 heures) est impératif pour le corps et le système neuronal. Vous pouvez également méditer afin de faciliter l’endormissement. Ne laissez pas votre divorce dominer vos pensées ! L’optimisme permet de lutter contre le stress.

En cas de difficulté, il est conseillé d’être accompagné par un psychologue ou bien un psychiatre. Par ailleurs, votre avocat est un professionnel qui saura vous entendre. Au-delà de la procédure du divorce en elle-même, la mission d’un avocat en divorce consiste à vous apporter une écoute bienveillante. Ne pas prendre en compte cet aspect du divorce est une erreur d’appréciation qui pourrait par la suite avoir des répercussions négatives sur votre quotidien.

10. Bien s’entourer et rester positif pendant la procédure de divorce amiable

Lors d’un divorce, il est facile de se laisser enfermer dans un cercle vicieux et d’oublier ses proches (amis, famille, collègues de travail…). C’est l’un des nombreux piège du divorce ! N’hésitez pas à prendre une tasse de café avec une vieille connaissance. Occupez votre esprit avec des activités en famille. Assurez-vous que les personnes avec qui vous passez du temps exercent une bonne influence sur vous. Apportez de la positivité à votre quotidien. Ayez tout simplement confiance en l’avenir et ne vous retournez jamais sur le passé !

En tant que client à la recherche d’une solution de divorce amiable avec acte de divorce par notaire, vous avez la possibilité de vous rendre directement dans notre cabinet d’avocats près de Marseille ou de contacter (en ligne ou par téléphone) nos professionnels du droit en divorce pour de plus amples informations. Nous vous aiderons à divorcer sereinement étape par étape avec des honoraires tout à fait raisonnables ! A savoir que le principe de convention de divorce avec avocats est de plus en plus plébiscité chez les époux qui veulent se séparer.

Voici nos 10 conseils pour réussir votre divorce par consentement mutuel sans Juge !

A propos de l’auteur…

Cédrine RAYBAUD

Maître Cédrine RAYBAUD est avocat inscrite au Barreau de Tarascon et membre du Conseil de l’Ordre des Avocats. Depuis plus de 10 ans elle consacre son métier au service des familles. Elle s’investie aussi bien dans le cadre de ses fonctions d’Avocats, qu’en sa qualité de Présidente d’une association d’aide aux familles.

Avocat militant et engagé dans le droit de la famille, Me RAYBAUD intervient chaque semaine devant les magistrats chargés du droit de la famille. Son domaine territorial d’action est aussi bien devant le Tribunal Judiciaire de Nîmes que de Tarascon.

Consciente de l’importance des choix sur le devenir des familles, elle met un point d’honneur à prendre le temps nécessaire pour écouter ses clients. Son métier est de les conseiller au mieux.

Les avis sur Google

avocat divorce

Avocat en droit de la famille pour un divorce serein !

Accepter de se séparer et de se confronter au divorce : les conseils de votre avocate Maître RAYBAUD et de votre avocat Maître HUMBERT pour surmonter la rupture

Au cours d’un divorce, les parents qui conçoivent un ou plusieurs enfants durant leur union ont souvent ce terrible sentiment d’échec. Ceci survient lors de la résolution irrémédiable de se séparer et de surcroit, la décision de demander le divorce. Les couples en instance de rupture sont bien souvent confrontés aux mêmes émotions. Qu’il s’agisse de la femme ou de l’homme marié. Et ce, peu importe les raisons qui sont à l’origine de la scission du couple et qui engage à terme la procédure de divorce. Les avis divergent fréquemment sur les cause de la rupture. Mais dans les affaires de divorce de type mutuel ou de type contentieux, seul compte l’intérêt de l’enfant. Que ce soit pour la cour de Nîmes comme pour la cour d’appel (en cas de conflits) de n’importe quelle ville de France, un magistrat statut toujours en faveur du bien-être de l’enfant.

Vous avez certes le droit de décider de la dissolution de votre communauté de vie. Mais vous avez également le devoir de préserver tout enfant de cette rupture. Père ou mère, il est d’avis de tout magistrat et avocat que nul ne devrait se soustraire aux obligations qu’imposent les conséquences du divorce. Aucun parent ne peut véritablement anticiper la réaction de l’autre ou celle de son enfant ! C’est pourquoi, chaque conseil de Maître RAYBAUD et de son associé contribue à vous aider dans la gestion de votre divorce. Tel le rôle d’un médiateur, un avocat spécialiste en droit du divorce permet à l’unité familiale de pouvoir communiquer sereinement.

Profitez du pouvoir de persuasion d’un avocat spécialiste en divorce pour une procédure de type amiable en France !

Maître Cédrine RAYBAUD est votre professionnel en droit de la famille de référence sur la région Occitanie, dans le Gard à Nîmes et sur la région Provence, dans les Bouches-du-Rhône à Arles. Cet avocat de grande renommée intercède dans votre dossier avec une ferveur inégalée ! A l’écoute de ses clients, ce professionnel du droit familial est altruiste, souriante et éloquente. Elle dispose de toutes les qualités personnelles d’un avocat qui excelle dans son domaine. Mais c’est un avocat qui possède aussi tous les atouts professionnels nécessaire à cette profession. Elle est idéale car elle mène ses procédures d’une main de fer face à un ex-conjoint de type belliqueux, vindicatif ou narcissique. En d’autres termes, ce prestigieux avocat fait preuve d’une éloquence et d’une vivacité d’esprit remarquable quand il s’agit de déjouer les malversations de la partie adverse.

De plus, elle est d’une nature pondérée. Maître RAYBAUD tout comme son associé Maître HUMBERT, est une avocate en divorce au travail assidu et au comportement réfléchi. Ce sont des avocats en droit familial qui n’ont pas leur pareil pour apaiser les relations conflictuelles. Ces conflits que peuvent engendrer par exemple le regard de droit de garde de l’enfant ou les contrats de mariage lorsque s’annonce la liquidation du patrimoine. C’est avec une détermination imparable et une stratégie acquise au fil de son expérience que l’avocat Maître RAYBAUD vous représente devant les cours de Justice compétentes. Si vous pensez ne pas avoir les moyens financiers d’engager une procédure de divorce, n’hésitez pas à faire appel à nous (en ligne ou par téléphone) ! On vous reçoit à notre cabinet juridique pour tout public situé en Provence ou en Occitanie. Vous pourrez obtenir le conseil de votre choix concernant la prise en charge de l’aide juridictionnelle ou tout autre info…

ENVOYER UN EMAIL

Nous ne manquerons pas de vous renseigner par email à divorce@lexvox-avocat.fr

RENCONTRONS-NOUS

Par ce qu’il s’agit de la meilleure manière pour communiquer
et obtenir des conseils avisés.

NOTRE PAGE FACEBOOK

Participer aux discussions sur les réseaux sociaux afin d’obtenir d’avantage de renseignement.