Comment annoncer son divorce à son époux

LEXDIVORCE®

Peut-être que vous ferez partie des 125.000 personnes qui chaque année divorce en France. Mais avant cela, il va falloir l’annoncer à votre époux et de préférence, de manière délicate et sincère.

« Je veux divorcer »

Comment annoncer son divorce à son mari? Si la prise de décision de divorcer n’est pas une chose aisée, l’annonce peut parfois être une épreuve encore bien plus difficile.

Le secret : être sincère avec soit même et avec son époux.

Bien entendu, lorsque cette décision de divorcer est commune, la question n’est pas « comment annoncer son divorce » mais plutôt « qui fera le premier pas » ou bien « qui annoncera à l’autre le premier cette décision ».

Elle se fait le plus souvent naturellement, dans le cadre d’une discussion sereine, où les deux époux s’accordent sur ce constat et cette volonté commune de mettre fin à leur union.

Malheureusement, lorsque cette décision vient plus de la volonté d’un des deux conjoints, il va falloir alors l’annoncer à l’autre. Cette étape délicate peut être surmonté plus facilement si vous suivez nos recommandations.

Alors comment annoncer son divorce à son mari ? Cette annonce est surtout déterminante si vous souhaitez régler cette séparation dans un cadre le plus amiable possible.

Face à la colère ou au désarroi de l’autre, cette conversation doit permettre aux époux de se séparer sur de bonne base.

Voyons quels sont nos 5 conseils pour savoir comment annoncer son divorce à son mari et faire en sorte que cette annonce soit vécu le plus naturellement possible.

Voici les 5 conseils pour annoncer à son époux son divorce

Pour annoncer son divorce à son mari vous devez vous préparer. Annoncer à l’autre sa volonté de divorcer ne doit pas se faire sur un coup de tête. Il s’agit d’une décision mûrement mûrie qui n’est que la conséquence d’un processus naturel.
Une fois votre décision prise, vous devez vous projeter sur un futur à court et moyen terme.
Ainsi ce n’est pas une fois la conversation engagée avec votre conjoint que vous allez vous poser les questions sur les conséquences de la séparation :

  • Où vivre ?
  • Est-ce que je veux rester dans la maison ou bien doit on la vendre ?
  • Avec quelles ressources ?
  • Comment faire face aux charges ?
  • Qui prendra à sa charge les crédits ?
  • Comment sera organisé la garde des enfants ?

Voici autant de question que vous devez vous poser préalablement à cette discussion.

Si ces questions vous angoissent car vous ne disposez ni de la méthodologie pour y répondre, ou encore mois des réponses, nous ne pouvons que vous conseiller d’en parler à votre Avocat en droit de la famille.

En effet, votre avocat en divorce vous conseillera utilement et vous apportera les réponses aux questions que vous vous posez.

Ouvrez également un compte sur le Cloud et scanner tous vos documents : derniers relevés de compte, acte de propriété, livret de famille, acte d’état civil, factures, cartes grises. Il y a beaucoup de solutions gratuites et accessibles qui existent (Dropbox, Mega, Google Drive, Microsoft OneDrive, Amazon Drive).

En effet, si à l’issue de votre discussion votre conjoint refuse la séparation et qu’il décide de dissimuler les éléments de votre patrimoine vous aurez un moyen simple et rapide pour y accéder. Vous pourrez également les transmettre plus facilement à votre avocat.

A quel moment est-il le plus opportun d’annoncer son divorce à son mari ?

Surtout pas à l’occasion d’une dispute. Ce serait la pire erreur à faire. Elle pourrait donner le ton de votre séparation et cristalliser les points de mésentente et de frustration.

Il est préférable de privilégier un moment calme où le couple est seul sans la présence de tierce personne et encore moins des enfants pour cette première discussion.

Si vous avez des enfants, il est conseiller d’aborder cette discussion de couple en leur absence par exemple à l’occasion de vacances s’ils sont en colonie ou bien gardé par la famille.

C’est une question de bon sens, mais il n’est pas conseiller d’avoir cette discussion avant les fêtes de fin d’année comme noël. Car cette période est lourde de sens aussi bien par son côté symbolique, que par l’occasion d’union de la famille qu’elle peut représenter.

De la même manière, il serait indélicat d’avoir cette discussion avant une fête, un anniversaire ou bien plus grave encore avant des examens scolaire ou universitaire si vous avez des enfants. Car vous l’aurez bien compris, l’étape suivante sera d’en informer les enfants et cette annonce risque de les perturber en fonction du timing choisi et la manière dont vous allez annoncer votre volonté de divorcer.

Par contre, si votre conjoint est une personne violente, il est conseillé de faire cette annonce dans un lieu public, une terrasse d’une brasserie ou un parc, car ce dernier sera obligé de se contenir. Évitez de le faire avec la présence d’un témoin car votre conjoint pourrait se sentir piégé et cela n’augure rien de bon pour la suite de la procédure.

Il n’est rien de plus blessant que d’apprendre par une autre personne la volonté de son conjoint de vouloir divorcer ou de se séparer. Vous devez privilégier cette annonce en informant, avant tout, votre époux de votre volonté de mettre un terme à votre union.

En effet, si vous êtes déjà confié à des amis ou bien à votre famille, il existera toujours un risque que votre époux apprenne cela de manière directe ou indirecte, de manière bienveillante ou malveillante.

Une fois l’annonce faite, bien entendu pourrai toujours prendre conseil auprès votre famille et vos amis mais avant cela, il conviendra de prendre soin d’en informer vos enfants avant tout avec votre conjoint.

En effet, il convient d’éviter que vos enfants apprennent de la bouche d’autres personnes que vous voulez divorcer. Cette situation serait traumatisante et source de stress.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre, nous vous invitons à consulter notre publication sure : comment annoncer à vos enfants votre décision de divorcer.

Faites-en sorte d’être bienveillant et surtout de ne porter atteinte à la dignité de votre conjoint.

Il ne faut pas que votre annonce ne soit guidée par de l’orgueil ou qu’elle soit l’occasion de « régler vos comptes ». Ayez conscience que votre époux puisse être choqué par votre décision. Il convient de le ménager pour qu’il vous ménage également dans sa réaction.

S’il vous interroge sur les raisons de votre décision, répondez-lui simplement mais sans porter atteinte à son estime ou bien à sa dignité. La manière dont vous allez utiliser les mots est importante car elle peut marquer profondément votre conjoint.

Si vous avez déjà débuté une autre relation, ce n’est certainement pas le bon moment de lui annoncer. Vous aurez l’occasion par la suite de partager cette information qui pourrait énormément le blesser.

Privilégier l’écoute et demandez-lui de quelle manière il envisage la suite.

Rappelez-vous que si vous avez pris beaucoup de temps pour prendre votre décision, votre partenaire aura également besoin du même temps pour accepter cette décision.

En privilégiant le dialogue et la sérénité dans les échanges, le processus du divorce sera facilité. Gardez toujours à l’esprit qu’un divorce à l’amiable est toujours la meilleure solution pour divorcer.

Lorsque le dialogue est devenu impossible et qu’il est durablement rompu, l’écriture est une solution envisageable. Voici une manière d’annoncer son divorce à son mari. Elle vous permettra d’exprimer votre volonté de divorcer.

Plusieurs manières sont possibles : cette lettre peut être scripturale, écrite à la main, ou bien adressée sur le mail de votre conjoint.

A delà de la forme qui doit être la plus simple possible, cela ne doit surtout pas être une lettre de reproche. Ne soyez pas agressif ou accusateur dans les propos que vous lui adressez.

Il ne s’agit pas là de justifier votre décision en rappelant les erreurs que votre conjoint a pu commettre par le passé ou encore moins vos erreurs.

Simplicité et sincérité sont encore les maitres mots.

Dites-lui que vous n’êtes plus heureux(se) dans votre couple et que vous souhaitez mettre un terme dans votre relation en privilégiant le respect et une solution amiable plutôt que judiciaire.

Gardez une copie de cette correspondance.

Si à la réception de cette lettre, votre conjoint refuse toujours le dialogue, il conviendra alors de passer le relais à votre avocat qui prendra attache auprès du conseiller également de votre conjoint.

Il est important que vous indiquiez à votre avocat de privilégier une procédure amiable plutôt que judiciaire.

Vous savez désormais comment annoncer son divorce à son mari.

Les avis sur Google

ENVOYER UN EMAIL

Nous ne manquerons pas de vous renseigner par email à divorce@lexvox-avocat.fr

RENCONTRONS-NOUS

Par ce qu’il s’agit de la meilleure manière pour communiquer
et obtenir des conseils avisés.

NOTRE PAGE FACEBOOK

Participer aux discussions sur les réseaux sociaux afin d’obtenir d’avantage de renseignement.

Nos conseils

Prenez le temps de bien réflechir
Consultez un avocat compétent en droit de la famille
Préparez votre dossier au préalable
Gardez à l’esprit qu’il faut toujours anticiper

Prendre contact