Avocat divorce à Arles

Si vous souhaitez à divorcer ou si vous avez reçu un requête en divorce adressée à l’initiative de votre conjoint, vous avez besoin d’un avocat en divorce à Arles pour défendre vos droits. Si c’est bien le cas, nous allons vous aider dans vos démarches afin de vous conseiller pour choisir votre Avocat à Arles et mettre en oeuvre le processus de divorce en toute sérénité.

Trouvez un avocat en divorce à Arles qui répond à vos besoins

Trouver puis choisir un avocat en divorce à Arles demande un travail minutieux et parfois beaucoup de temps. Les expériences des gens autour de vous peuvent être plus ou moins bonnes.

Certains vous raconteront que leur avocat leur a couté plusieurs milliers d’euros car ils n’ont pas pris le cabinet adapté à leur besoins. On ne prend pas un cabinet en droit des affaires habitués aux contentieux commerciaux pour une séparation familiale car les services ne sont pas adaptés, ce qui engendre une sur facturation.

D’autres vous diront que leur avocat était injoignable, jamais disponible pour un entretien ou bien négligent. Parfois le fait de prendre un avocat à aide juridictionnelle, AJ, entraine ces situations. Si votre avocat n’est pas payé ou très peu payé par l’Etat, il sera rapidement découragé. La réputation d’un avocat est très importante et la simple lecture des avis google aurait sans aucun doute permis à ce justiciable de choisir un avocat bien plus impliqué dans son divorce.

Enfin, il y a les autres personnes qui sont ravies des services de leur avocat. Une personne à l’écoute, dynamique, connaissant parfaitement son droit et maitrisant les aspects les plus subtiles de la procédure civile et familiale.

Mais comment trouver cette perle rare ?

Voici les conseils de bon sens pour vous aider à trouver un bon avocat expert en divorce à Arles et ce que vous devez exiger dans la relation de travail.

1. Votre avocat à Arles doit communiquer régulièrement avec vous

Il est très important que vous puissiez être informé de l’évolution de votre affaire. Les cabinets d’avocat en divorce ont plusieurs méthodes. Certains informent leur client une fois que l’affaire est traitée, d’autres à chaque étape ou bien ils le font à la demande de leur client.

Au sein de notre Cabinet d’Avocats à Arles, nous disposons d’un logiciel professionnel de traitement des dossiers. Chaque client bénéficie d’un accès numérique à son dossier et peut ainsi voir l’évolution de son affaire. Bien plus que cela, dès qu’un courrier officiel ou un acte de procédure est mis en oeuvre, nos clients qui nous charge de leur divorce sont immédiatement informé.

La réactivité est la clef, et en disposant de ces informations, vous divorcer plus sereinement.

2. Votre avocat doit vous donner une information exhaustive sur votre procédure de divorce.

Votre avocat en divorce à Arles doit être en mesure de vous informer sur tout les aspects de votre procédure de séparation. Il ne doit pas refuser le dialogue ou vous cacher des choses.

Il doit être en mesure de vous indiquer les étapes de votre divorce, ce qui se passe dans votre cas et ce qu’il peut vous attendre à l’avenir. Un bon avocat en divorce à Arles vous proposera des stratégies pour votre situation. Il ne rechignera pas à vous expliquer le processus de votre séparation judiciaire ainsi que les erreur à ne pas commettre. Il vous expliquera comment aider vos enfants pour passer cette période difficile du divorce;

Au sein de notre cabinet nous remettons un guide pour aider les parents et leurs enfants à comprendre le processus du divorce et ne pas tomber dans certains pièges. Nous basons notre relation professionnelle sur la confiance et l’échange. En nous confiant votre affaire, nous négocions en votre nom et nous vous soutenons jusqu’à et pendant l’audience devant le tribunal.

3. Votre avocat à Arles doit vous communiquer les éléments de la procédure de divorce.

Qu’il s’agisse d’un divorcer à l’amiable, par consentement mutuel ou bien devant le Tribunal, votre avocat expert en divorce doit vous communiquer les éléments de la procédure.

Que sont ces éléments : il s’agit des pièces et des conclusions transmisses aussi bien par votre avocat que par celui de la partie adverse. Ceci vous permet de suivre le traitement de votre affaire et de participer à son succès. Cela peut aussi être l’assignation délivrée par une huissier pour votre divorce. Ou bien la requête en paiement de pension alimentaire préparée par votre avocat à Arles.

Il n’y a aucune raison que votre avocat vous cache ces éléments.

Dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel, la loi oblige les avocats à adresser par lettre RAR le projet de convention de divorce.

Au sein du cabinet LEXVOX, nous appliquons la méthode LEXDIVORCE qui respecte ces principes de communication et d’échange avec nos clients.

4. Votre avocat expert en divorce doit être disponible.

Les rendez-vous avec votre avocat à Arles sont l’occasion pour vous d’évaluer où vous en êtes dans le processus de divorce. Cela doit vous permettre de savoir qu’elle est la direction que prend votre dossier.

Si vous avez un avocat en divorce qui vous annule régulièrement vos rendez vous, ce n’est pas bon signe.

Dans le cadre d’un divorce à Arles, votre avocat doit au minimum vous accorder deux rendez vous dans votre dossier. N’hésitez surtout pas à en discuter avec lui lors de son embauche.

5. Votre avocat doit être une personne courtoise et civilisé.

Comme nous vous l’indiquions en introduction de cet article, les conseils de bons sens sont souvent les meilleurs. Les avocats en divorce sont soumis à une grande pression et il n’est pas question que vous en soyez victime.

Il n’est pas acceptable de considérer les clients en instance de divorce comme des souffres douleurs. Votre avocat doit vous respecter et être une personne courtoise et civiliser.

Assurez-vous que votre avocat vous respecte et surtout faite en de même.

Il n’y a rien de plus désagréable qu’un client contact le cabinet avec agressivité et une absence de maitrise de ses émotions. Bien entendu, nous faisons en sorte d’avoir une écoute bienveillante à l’égard de nos clients mais cela implique un respect mutuel.

Les avis sur Google

Pourquoi les femmes sont plus à l’initiative du divorce à Arles que les hommes?

Selon les études faites par François Desingly, sociologue, les femmes devancent les hommes lorsqu’il s’agit de prendre la décision de divorce. Elles initient plus précisément 2/3 des divorces.

Ce taux est encore plus élevé en fonction du statut social de la femme. Lorsque la femme a pu bénéficier d’un niveau d’étude élevé, 90 % des divorces sont initiées par ces dames.

Inversement, lorsque la femme est sous l’emprise de son mari, qu’elle n’a pas la possibilité de travail ou d’avoir une indépendance financière, et lorsqu’elles vivent dans une communauté, elles ne sont qu’un tiers à divorcer. En effet, dans ce cas la, elle payent à prix fort la séparation avec des risques de violences très importants et une précarité socio-économique qui les empêches de prendre des décisions en toute indépendance.

Mais pourquoi la décision de divorcer vient plus souvent des femmes ?

Lorsqu’une femme prend un rendez vous à notre cabinet d’avocat à Arles pour obtenir des renseignements, elle a déjà pris la décision de divorcer. Ceci est bien différent lorsqu’il s’agit d’un homme. En règle général, ils viennent soit par ce qu’ils ont reçu une convocation au tribunal ou bien une lettre de l’avocat de leur épouse qui demande le divorce, soit pour obtenir des renseignements sur les conséquences du divorce. Ils ont rarement déjà pris la décision de divorce contrairement aux femmes.

Il n’y a aucun jugement de valeur de notre part sur ces différentes situations, par contre nous nous sommes intéressés aux raisons de ces différents positionnements. 

Lors d’un récent rendez vous une cliente nous décrivait ses problèmes conjugaux. Quand elle avait annoncé à son mari sa volonté de divorcer ainsi que les raisons de son choix. La réaction de son époux a été positive et il a soudainement commencé à faire tout ce qu’elle voulait qu’il fasse initialement.

Or, pour elle et selon sa propre expression : «il était trop peu trop tard.»

En effet les années de lassitudes, de sur charge mentale à devoir penser à l’organisation des enfants, des papiers, des vacances, de suivi médicale, etc… on créé un ressenti très important de sorte que cette cliente avait pris sa décision et rien ne pouvait la refaire revenir en arrière.

On qualifie souvent le ressentiment comme un cancer pour lequel il serait impossible à guérir mais beaucoup plus facile à y échapper.

Par expérience depuis de nombreuses années d’écoute des couples qui demande le divorce au sein de notre cabinet d’avocat à Arles, le ressentiment peut grandir avec chaque commentaire négatif, vexant, à chaque échec de communication. Il s’amplifie lorsqu’un des époux demande de l’aide à l’autre et qu’il reste inerte, sans voix ou sans écoute…

Les femmes ont soif de communication mais elles ne savent pas comment la mettre en oeuvre auprès des hommes

Les femmes recherchent la communication avec leur époux. Elles ont besoin d’échanger, de débriffer, de partager leurs ressentis, leurs peines et leurs joies. Elles ont se besoin de se confier et que l’autre se confie à elle pour comprendre la manière dont leur couple doit fonctionner.

Mais lorsqu’elles sont confronté à leur conjoint taisant, refusant le dialogue ou bien fuyant de se justifier, elle pose une brique sur le mur des mauvaise réponse.

Elles le font à chaque fois, puis un jour, les briques se sont tellement accumulées qu’un véritable mur s’est formé entre elle et leur mari.

Les analyses socio psychologique comportementale des couples, laisse à croire que les femmes ont soif de connexion avec leurs partenaires. Autrement dit elles croient à tort que si leurs maris les aiment vraiment, ils sauraient naturellement et sans qu’elles le demandes ce dont elles ont besoins ou veulent.

Dans cette croyant, les hommes devraient être télépathe et deviner ce que les femmes ont en tête pour satisfaire leur besoin ou bien en discuter avec elles. C’est peut être la croyance selon laquelle une personne qui se sent vraiment aimée, considère que son partenaire la combler en anticipant ses besoins sans qu’elle ait besoin de les exprimer.

Cela peut arriver de manière ponctuelle que deux personnes suffisamment « connectés » puissent se satisfaire l’une à l’autre de cette manière. Mais malheureusement cela ne se passe pas comme cela tout le temps dans la vie réelle.

L’une voudra qu’on lui offre tous les week ends un bouquet de fleurs, quand une autre personne préférera que leur conjoint s’investisse plus dans l’éducation des enfants.

Les besoins sont multiples et variés selon les individus. Seul une véritable communication permet d’éviter les écueils. Mais lorsqu’elle a été absence durant de nombreuses années, c’est une rupture franche et irrémédiable qui se produit.

C’est alors que les femmes nous disent lors de notre entretien à notre cabinet d’avocat à Arles : « S’il m’aimait vraiment, il savait ce que je souhaitais ! ». De leurs côtés les hommes nous disent : « je n’arrive pas à faire quoique ce soit de bien pour la satisfaire. J’ai alors abandonné à essayer quoique ce soit avec elle ! »

Le processus de divorce chez les femmes

Le processus de divorce chez la femme commence généralement par le questionnement : pourquoi est ce que je suis si malheureuse dans mon couple ?

Bien généralement, elles recherchent des réponses à leurs questionnements en lisant des magasines en psychologie, ou bien de recueils. Elles recherchent des conseils aussi bien auprès de leurs amies, familles, qu’auprès de professionnel (psychologue, coach en développement personnel).

Ceci les rassures sur leurs état de santé mental, sur leur psychologie, puis et alors qu’elles se sentent mieux, elle constate que cela ne va pas mieux dans leur couple. C’est alors qu’elle regarde de plus près leur mariage et la manière dont leur relation fonctionne avec leur conjoint.

En instropectant leur relation conjugale, c’est d’avantage les problèmes et le mal être qui se révèler.

Les constatations peuvent être terribles :

  • il ne m’aide pas à faire les courses, le ménage.
  • il ne s’occupe pas assez des enfants.
  • il n’a pas régulièrement d’attention à mon égard.
  • il oublie systématiquement les dates importantes de notre couple (notre 1ère rencontre, ma fête, notre date de fiançailles, de mariage….).
  • il préfère passer son temps libre avec ses copains plutôt qu’avec moi.
  • il ne prendre jamais l’initiative d’organiser un « week end en amoureux ».
  • il n’anticipe pas mes besoins, il faut toujours que je lui dise ce que je souhaite.

Si les constations négatives peuvent être multiples et variées, le constat est alarmant dans cette quête des défauts du mariage :  ce dernier est vide de sens.

C’est alors que la décision de divorcer est prise et après avoir choisi un avocat et un rendez vous, la procédure est lancée.

Pourquoi le divorce à Arles est-il le plus souvent à l’initiative des femmes ?

A force de déni dans la relation, la femme commencera à penser qu’un divorce est la seule voie possible.

Si Monsieur ne change pas son comportement rapidement de manière concrête et durable, le mot divorce va alors germer dans l’esprit de Madame.

Si vous lisez cet article, vous parfaitement que prendre la décision de divorcer n’est jamais facile.

Au moment où une femme prononce les mots «Je veux divorcer», cela fait probablement des semaines et des mois qu’elle pleure son mariage sans que son époux n’ait pu voir quelque chose.

A ce stade, il n’est pas rare que ces mots blessent l’autre et le plonge dans un colère noir d’incompréhension et de reproches. Chacun ne va alors voir que les comportement fautifs chez l’autre. Une véritable guerre des tranchées va alors s’installer sans une remise en cause personnelle.

Alors que le bon sens voudrait que l’un et l’autre prennent le temps de s’écouter pour modifier profondément leurs comportements, la protection des intérêts matérielle va se mettre en oeuvre.

Chacun va débuter un comportement « paranoiac » : me trompe t il ? ou me trompe t elle ? Me vole t il  ? Me vole t elle ? Et l’absence des réponses aux questions insistantes ne fait qu’augmenter la pression dans le couple.

Elle est bien loin la femme qui se maquillait pour obtenir le sourire de son mari qui la contemplait dans le miroir. Il est bien loin ce mari qui initiait spontanément un week end en amoureux dans un hotel près de la côte….

Et si seulement ils avaient pu apprendre à mieux communiquer, à s’écouter, échanger et se comprendre….

Voici les questions et les réponses permettant de comprendre pourquoi les femmes sont plus à l’initiative du divorce dans un couple. Il reste désormais à s’organiser pour ce cette séparation soit plus positive que le bilan du mariage.

Sachez qu’avec les conseils de votre avocat en divorce à Arles, ceci est possible en appliquant notre méthode LEXDIVORCE. N’hésitez pas à nous consulter.

Divorce avec un pervers narcissique à Arles

juin 12th, 2020|

Vous souhaitez un avocat pour un divorcer avec un pervers narcissique à Arles ? Félicitations ! Vous l'avez compris, ce sont des encouragements  totalement ironiques car lorsque l'on divorce d'un pervers narcissique, on est face

Le rôle de l’huissier pour un divorce à Arles

mars 10th, 2020|

Quel serait le rôle d'un huissier pour un divorce à Arles ? Les huissiers de justice sont des professionnels du droit qui peuvent intervenir très régulièrement dans les procédures de divorce à Arles. Officier public